Publicité

Les Bodin's, le PSG en Ligue des champions, "L'île prisonnière"... Les temps forts de la télé du 11 au 17 février 2023

La bande-annonce du film
La bande-annonce du film "Les Bodin's en Thaïlande". - Serge ARNAL/M6

À voir aussi : la finale de "Ninja Warrior" et "Visual Suspect" sur TF1, le Tournoi des VI Nations et "La fête de la chanson d'amour" sur France 2, Jean-Luc Lemoine en prime sur France 3, les 20 ans de "Nouvelle star" et le lancement de "Pékin Express" sur M6.

Quoi de neuf dans le PAF ? Chaque semaine, puremedias.com vous propose de découvrir un aperçu des grilles des programmes des chaînes françaises, à découvrir à l'antenne dans trois semaines. En plus des primes des chaînes historiques et des principales chaînes de la TNT, découvrez également les modifications de programmation en deuxième partie de soirée ou en journée sur l'ensemble des chaînes. Voici notre sélection pour la semaine du samedi 11 au vendredi 17 février 2023.

Samedi 11 février 2023

Prime
TF1 : "Ninja Warrior, le parcours des héros", finale de la saison 7 du divertissement présenté par Denis Brogniart, Christophe Beaugrand et Iris Mittenaere (inédit)
France 2 : "La vengeance sans visage", téléfilm réalisé par Claude-Michel Rome, avec Philippe Bas, Aurore Delplace (inédit)
France 3 : "Le grand show de l'humour : Quels sont vos humoristes préférés en 2023 ?", divertissement présenté par Jean-Luc Lemoine (inédit)
Canal+ : "Football - Coupe du monde des clubs de la Fifa Maroc", à 20h00 (en direct)
France 5 : "Echappées belles", magazine présenté par Jérôme Pitorin sur le thème "Brésil, les trésors du nordeste" (inédit)
M6 :
"Blanca", saison 1 de la série italienne avec Maria Chiara Giannetta (2 inédits)

Et aussi :
France 2 : à 10h50 :...

Lire la suite


À lire aussi

"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un an après la diffusion de l'enquête
"Qui veut être mon associé ?" : L'improbable coup de poker d'Anthony Bourbon sur M6
Netflix : Cette série adorée des fans repêchée un mois après sa disparition