Je reconnais ma défaite

Il était une fois la présidentielle

Avant le second tour et la défaite d'un des candidats, révisons les discours des anciens prétendants devant l'échec électoral.

1981

Après son septennat, VGE choisit le message dramatique, la version théâtrale pour se retirer et reconnaître sa défaite au son du "Au revoir".

1965

Mitterrand et l'Union de la Gauche face à Charles de Gaulle. La défaite devant le Général est là, mais le discours est bon joueur et fairplay.

1988

Jacques Chirac face à Mitterrand n'avait pu triompher.

1988

Ce soir-là, Jean-Marie Le Pen était remonté, accusant "la droite la plus bête du monde".

1988

L'ambiance n'était pas à la fête au QG de campagne du candidat RPR.

1981

Quelques années auparavant l'ambiance chez Valéry Giscard d'Estaing frôlait la révolte.

2002

Jean-Marie Le Pen, perdant au second tour, attaque.

2007

A la dernière élection, Ségolène Royal est déçue déçue...