Publicité

Blocages des agriculteurs : sur l’A7, vers Lyon, cette députée a joué à la pétanque avec les agriculteurs

Sur l’A7, la députée Renaissance Caroline Abadie a joué à la pétanque avec des manifestants ce jeudi 1er février. (image d’illustration)
CasarsaGuru / Getty Images Sur l’A7, la députée Renaissance Caroline Abadie a joué à la pétanque avec des manifestants ce jeudi 1er février. (image d’illustration)

AGRICULTEURS - Tous les moyens sont bons pour faire retomber la colère agricole sur « l’autoroute du Soleil ». Alors que l’A7, qui relie Lyon à Marseille, était de nouveau bloquée par des agriculteurs ce jeudi 1er février, la députée Renaissance Caroline Abadie a joué à la pétanque avec des exploitants mobilisés.

Gabriel Attal annonce 150 millions d’euros d’aide fiscale et sociale pour les agriculteurs

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, mise en ligne par le quotidien Le Progrès, un tronçon de l’A7 à hauteur de Chasse-sur-Rhône a été recouvert d’une longue bande de sable pour l’aménager en terrain de boules. Après avoir discuté avec les agriculteurs de leurs revendications, Caroline Abadie a été invitée à participer à une partie sur ce terrain improvisé. Et la députée iséroise a eu l’air de bien s’amuser, mais on ne sait pas si elle préfère tirer ou pointer.

Comme sur l’A7, les agriculteurs ont redoublé d’ingéniosité pour aménager les routes de France. Par exemple, sur une route départementale bretonne, à Callac, dans les Côtes-d’Armor, une quarantaine d’agriculteurs ont entamé la construction d’un talus de plusieurs kilomètres pour y faire des plantations, rapporte Le Télégramme.

Une autoroute transformée en prairie

Dans le Finistère, des exploitants avaient également semé lundi une longue prairie sur la RN165 à Quimper, comme vous pouvez le voir dans la vidéo du tweet ci-dessous. Le but de cette action était de protester contre la réglementation sur les prairies permanentes. Le Premier Ministre, Gabriel Attal, a répondu à cette requête en annonçant une dérogation sur l’obligation de réimplantation des prairies.

En début de semaine, les Grenoblois ont décidé de se réapproprier quelques kilomètres de l’A480, une autoroute qui traverse la ville près du centre. Sur la rocade vide de voitures, on pouvait voir pêle-mêle des familles à vélo, des sapins, et des personnes armées de craies qui laissent libre cours à leur créativité sur le bitume.

Des centaines de points de blocages ont été recensées ce jeudi dans l’Hexagone, selon le ministère de l’Intérieur. Mais au vu des annonces du Premier ministre Gabriel Attal, qui a dévoilé une série de mesures sur la concurrence déloyale, les revenus et la simplification de la vie des agriculteurs, les syndicats majoritaires (FNSEA et Jeunes Agriculteurs) ont appelé à suspendre les blocages.

À voir également sur Le HuffPost :

Agriculteurs : Bruxelles et le Parlement européen déjà paralysés par un millier de tracteurs

Blocages des agriculteurs : Gabriel Attal fait de nouvelles annonces sur les prairies, les retraites ou les pesticides