Publicité

Blocage des agriculteurs : Karine Le Marchand appelle à "ne pas lâcher" sur un piquet de grève (VIDEO)

"Vous arrivez à Paris les agriculteurs ? Eh bien je rentre aussi !". Voilà ce qu’a posté Karine Le Marchand sur les réseaux sociaux il y a quelques heures. L’animatrice de M6, figure de l’Amour est dans le pré, a d’ailleurs ajouté qu’elle "serait ravie de monter sur leurs tracteurs s’ils, l’acceptent". Et la présentatrice, qui a reçu la croix d’Officier du Mérite agricole en novembre dernier, n’a pas attendu pour aller retrouver les agriculteurs sur le terrain.

Ce lundi après-midi, Karine Le Marchand s’est ainsi rendue en Seine-et-Marne sur un point de blocage. Et elle n’est pas venue les mains vides puisqu’elle a emmené avec elle des croissants offerts par des boulangers et restaurateurs d’Ile-de-France. Elle a d’ailleurs lancé une grande opération pour collecter ce produit symbole pour elle car il est fait "avec de la farine et du beurre français". "J’ai beaucoup de messages d’agriculteurs qui disent : « Vous le dimanche, vous dormez, vous avez le temps d’aller chercher un croissant pour vos enfants. Nous, 1,20 euro on ne peut pas l’offrir à nos enfants et on n’est même pas avec eux ». Je trouve que ça a beaucoup de sens", a-t-elle lancé devant les caméras.

Une opération de soutien lancée par Karine Le Marchand

Sur sa lancée, elle a précisé que sa propre fille, Alya, avait fait un parallèle avec la Révolution française et la réponse de Marie-Antoinette en apprenant que les Français avaient faim : "Qu’on leur donne de la brioche !". "Aujourd’hui, je dis donnez-leur des croissants aux agriculteurs qui se battent pour la souveraineté, pour qu’on mange des choses de qualité. Il faut aussi qu’on dise qu’on vous aime et qu’on vous remercie. Il ne faut pas lâcher tant que vous n’avez pas des choses concrètes. Si vous réussissez à avoir un mouvement dur, pérenne et sans violence, vous ferez la différence avec tous les autres mouvements", a salué Karine Le Marchand.

Interrogée sur Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi