Publicité

Blocage des agriculteurs : autoroutes A1, A6, A7, A9, A43... Les perturbations encore en cours ce vendredi

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs ont appelé jeudi après-midi à la levée des blocages partout en France, après de nouvelles annonces du gouvernement.

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont appelé à lever les blocages, mais certains sont déterminés à rester (Photo by Frederick FLORIN / AFP)
La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont appelé à lever les blocages, mais certains sont déterminés à rester (Photo by Frederick FLORIN / AFP)

Les deux principaux syndicats agricoles, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs, ont appelé à lever les blocages, après les dernières annonces de Gabriel Attal. La Coordination rurale a également appelé à les lever. De quoi donner un espoir de nette amélioration sur les routes.

Ce vendredi matin, la plupart des barrages d'agriculteurs commencent à être levés, comme sur l'autoroute A13 près de Paris, comme le rapporte France Bleu.

Mais certains sont déterminés à maintenir les dispositifs en place, la Confédération paysanne a par exemple appelé à poursuivre le mouvement, rappelant sa revendication d'un revenu digne avec l'interdiction d'acheter un produit en dessous du prix de revient. Localement, plusieurs agriculteurs refusent de lever les blocages, comme dans les Bouches du Rhône, rapporte La Provence.

"Quelques rares points localisés" veulent "se maintenir jusqu'à samedi" et "des groupes isolés" veulent "tenir jusqu'au salon de l'agriculture (24 février-3 mars)", a résumé à l'AFP une source policière.

Le point sur les perturbations prévues vendredi en France.

En Île-de-France : la plupart des blocages sont en train d'être levés, mais les perturbations devraient durer au moins jusqu'au milieu d'après-midi, le temps d'évacuer totalement les points de blocage et de vérifier l'état de la route.

Ainsi, vendredi matin, les portions de route suivantes sont encore fermées, mais devraient rouvrir dans la journée si l'état de la chaussée le permet :

- A1 deux sens : entre Senlis et Roissy-en-France. Les derniers tracteurs doivent avoir quitté les lieux vers 11h.
- A6 vers Paris : de Savigny-sur-Orge à Wissous. À 10h, les agriculteurs quittaient progressivement les lieux.
- A10 deux sens : entre Dourdan et Marcoussis. Le départ des agriculteurs est prévu vendredi matin.
- A13 deux sens : entre Mantes Est et Flins. Le blocage est levé, le trafic doit reprendre dans la journée.
- A15 vers Paris : à Argenteuil. Les agriculteurs doivent quitter les lieux dans la matinée.
- A16 deux sens : entre Isle-Adam et Hardvillers. Le blocage doit être levé d'ici 12h.
- N12 deux sens : entre Plaisir et Méré

En Auvergne-Rhône-Alpes : sur l'A43, le blocage de Coiranne, en Isère, est toujours en place et pourrait le rester jusqu'à vendredi soir ou samedi matin. Sur le même axe, le blocage de Saint-Quentin Fallavier est prévu jusqu'à lundi.

Sur l'A480, le départ des agriculteurs n'entraine pas encore une réouverture de la route. En 9 jours, la chaussée a été dégradée : pneus et pailles brulés, tags, une opération de remise en état est nécessaire avant la reprise du trafic, indique Le Dauphine Libéré. Elle pourrait prendre plusieurs jours.

Dans la Drôme, tous les points de fixations "sont en passe d’être débloqués à l’exception de celui d’Albon sur l’autoroute A7" annonce la préfecture de la Drôme ce vendredi à 10 h 20, rapporte Le Dauphiné. Conséquence, une réouverture partielle de l’autoroute A7 est envisagée dans les prochaines heures depuis le Vaucluse jusqu’à Tain-l’Hermitage, dans les deux sens de circulation.

Le blocage de l'A6 a été levé jeudi soir au niveau de Villefranche-sur-Saône, et le trafic a déjà repris entre Paris et Lyon.

En région PACA, les autoroutes A7 et A9 sont toujours perturbées, respectivement au niveau de Chanas et entre Gallargues et Nîmes Est dans les deux sens, ainsi qu'entre Remoulins et Orange, en direction de Lyon. Le blocage de l'A9 à Nîmes était en train d'être levé vendredi dans la matinée.

En Nouvelle-Aquitaine et plus particulièrement dans la Vienne, le blocage de l'A10 est maintenu ce vendredi, ce qui entraine une coupure entre Saint-Maixent et Poitiers dans les deux sens ainsi qu'entre Saintes et Granzay-Gript dans les deux sens.

En Occitanie, l'A20 et l'A62 pourraient rouvrir en début d'après-midi, le temps de remettre en état la chaussée, occupée depuis plusieurs jours.

VIDÉO - Crise agricole : vers la fin de la mobilisation ?