Publicité

"Blasé", "imbu" : un ancien des "Dix Commandements" atomise Pascal Obispo

Bestimage
Bestimage

Crédits photo : Bestimage« C'est tellement simple, l'amour ». Si cette phrase a bercé des générations entières grâce à la chanson "L'envie d'aimer", elle prend une curieuse ampleur à la lueur du conflit médiatico-judiciaire qui oppose Pascal Obispo, le compositeur des chansons des "Dix Commandements", à Elie Chouraqui, le créateur du spectacle. Depuis que le célèbre chanteur a annoncé orchestrer la nouvelle adaptation de la comédie musicale, tout juste lancée à Epernay et qui sillonnera la France entière jusqu'en janvier 2025, le metteur en scène voit rouge. Brouillés depuis des années, Pascal Obispo et Elie Chouraqui se parlent désormais par tribunaux interposés. Et dans cette guerre qui abîme le souvenir laissé par le spectacle culte dans la mémoire collective, la justice a tranché le 31 janvier en faveur de l'artiste derrière "Le dilemme" et "La peine maximum" : le producteur, qui réclamait l'annulation de la comédie musicale "Les Dix Commandements - L'envie d'aimer", a perdu son procès. Une situation tendue qui exaspère Pedro Alves, l'interprète d'Aaron dans le spectacle d'origine.

"Pascal Obispo c'était le plan B"


Dans une récente interview pour le média Horscene, le musicien, aujourd'hui âgé de 47 ans, donne le fond de sa pensée concernant le duel auquel se livrent Pascal Obispo et Elie Chouraqui. Selon ses dires, le compo...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Les 10 Commandements : la justice tranche !
10 commandements : le clip "L'envie d'aimer"
10 Commandements : le remplaçant de D. Levi !