Bigorexie : quand le sport se transforme en addiction

·1 min de lecture

"La bigorexie est un terme qui désigne une pratique excessive du sport, avec des manifestations psychiques liées au manque lorsqu'il y a absence d'exercice physique", introduit l'addictologue parisien Dan Velea. Il avertit en préambule que l'on ne parle pas de "maladie mentale", mais de "trouble addictif. Comme le jeu pathologique ou l'addiction sexuelle, la bigorexie est classée dans les troubles du contrôle des impulsions.

De nombreuses causes à l'addiction au sport

La bigorexie peut se déclarer chez des sujets de tous âges et peut être liée à différentes causes. Comment s'explique-t-elle ? En premier élément de réponse, le docteur Velea explique : "Il peut y avoir un trouble de l'image du corps, de l'image de soi défaillante... c'est-à-dire que la bigorexie peut répondre à un trouble narcissique. Certaines personnes souffrent aussi de cette addiction, motivées par l'idée de modifier leur enveloppe corporelle." Mais ce n'est pas tout.

Le spécialiste explique ainsi que, comme pour les troubles alimentaires, "la bigorexie est une façon de reprendre le contrôle sur le corps, sur sa santé." De manière générale, les addictions "permettent de faire face à quelque chose" illustre-t-il. "C'est-à-dire qu'elles ont une dimensions adaptative, elles naissent pour faire face à un phénomène, comme du désamour, du rejet, d'un traumatisme, pour faire face à un complexe aussi. Ce n'est pas forcément ciblé."

La bigorexie est donc multifactorielle, tout comme (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Symptômes Covid-19 : variants, combien de temps ? que faire ?
Covid-19 : Quel vaccin pour les plus de 55 ans, 60 ans, 70 ans... ?
Covid-19 : la sédentarité augmente le risque de décès
DIRECT Covid-19 en France ce 14 avril : chiffres, annonces
Pollution : environ 3 500 décès évités en France grâce au premier confinement