Publicité

5 choses à savoir sur Bigflo & Oli, le duo de coachs de The Voice

Anecdotes d'enfance, épreuves de vie, petites manies, passions insolites etc... Yahoo vous invite à découvrir des aspects méconnus de vos personnalités préférées. Découvrez 5 choses à savoir sur Bigflo & Oli, le duo de rappeurs toulousains, également connus pour leurs rôles de coachs dans The Voice.

French rapper duet Bigflo & Oli celebrate as they receive the best male artist award during the 34th Victoires de la Musique, the annual French music awards ceremony, on February 8, 2019 at the Seine Musicale concert hall in Boulogne-Billancourt, on the outskirts of Paris. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)        (Photo credit should read THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)
Bigflo & Oli aux 34èmes Victoires de la Musique, en 2019
Photo credit THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images

1- Oli a eu une malformation grave

Avant de devenir l'artiste qu'il est aujourd'hui, Oli a connu, enfant, des moments difficiles. À l'âge de trois ans, il a fait face à de gros problèmes pulmonaires. "J'avais un poumon plus petit que l'autre. En fait, il y en avait un qui galérait... J'ai été à l'hôpital pendant un bout de temps", a-t-il détaillé en 2022 dans Le Parisien. L'artiste est d'ailleurs revenu sur cette épreuve dans la chanson Olivio qui figure sur l'album La Vraie vie. "À trois ans des tuyaux dans le nez, j'ai dit non au cimetière, la faucheuse m'a dit : je te laisse une chance si tu casses tout avec ton frère", peut-on en effet entendre dans les paroles.

Comme pour défier la vie, Oli a choisi enfant de se mettre à la trompette. "Ce mec, il a choisi parmi tous les instruments du monde qu’il y avait... la trompette ! C’est-à-dire celui où il faut vraiment souffler à fond, quoi", a réagi à ce sujet, avec une certaine admiration, son frère Bigflo.

2- Flo a été arrêté par la police pour vol

Fabian Ordonez, le père de Bigflo & Oli, a fait des révélations sur Florian lors d'une émission animée par Guillaume Pley sur NRJ. Il s'est souvenu avoir reçu chez lui la visite de la police, arrivée en fourgon avec son fils aîné à l'intérieur. Les policiers ont alors demandé au père de famille quelle était la couleur de son vélo. Une question à laquelle il n'a pas su répondre.

"Donc la police l'a emmené parce qu'ils ont cru qu'il était en train de voler un vélo et c'était son propre vélo", a poursuivi l'artiste argentin. En effet, BigFlo a raconté avoir été surpris par la police, alors qu'il était en train de couper son cadenas avec des ciseaux. Mais loin de commettre un acte de vandalisme, il tâchait juste de défaire le cadenas de son vélo, dont il avait oublié la clé !

3- Leur père est lui aussi artiste

Le père de Bigflo & Oli, Fabian Ordonez, est une petite star dans son domaine. Cet Argentin qui a fui la dictature militaire à la fin des années 70 et qui est arrivé en France à 19 ans, est un musicien de salsa reconnu dans sa ville de Toulouse. C'est dans la Ville Rose qu'il a ouvert en 1993, le Barrio Latino, un bar-restaurant aux ambiances d’Amérique du Sud. Le succès fut tel qu'il a sorti un album avec l'orchestre qui y jouait régulièrement.

Vingt six en plus tard, Fabian sortait un premier album en solo, baptisé El padre, produit... par ses fils ! Dès qu'ils le peuvent, ces derniers mettent en lumière leur père, comme lorsqu'ils l'ont fait monter sur la scène des Victoires de la musique en 2019 pour récupérer leur prix, ou lorsqu'ils l'ont invité à monter les marches avec eux au Festival de Cannes.

4- Bigflo a eu des problèmes psychiatriques

Etre un duo à succès ne prémunit pas de la souffrance mentale. En 2018, juste après le grand succès de leur album La vraie vie, les deux frères sont en pleine préparation de leur prochain opus. Mais Bigflo, qui ne souhaite pas décevoir son public, se met une pression énorme et finit par tomber en burn out total. Il s'est confié avec humilité sur cet épisode à Léna Situations, lors d'une interview pour le podcast Canapé Six Places le 17 novembre 2022.

"J'ai fait un énorme burn-out, genre médical tu vois. Parce que je trouve qu'on utilise beaucoup ce mot à la légère", a-t-il commencé avant de dévoiler la gravité de son état : "j'ai vraiment dérapé totalement […] J'ai eu des problèmes psychiatriques. J'avais l'impression d'être enfermé dans moi. Je n'avais plus le contrôle de ce que je faisais et je voyais que ce que je faisais ça faisait du mal à tout le monde et ça me faisait du mal... et je n'arrivais pas à arrêter cette espèce de démon".

L'artiste estime même avoir mis son frère en danger en voiture le jour où il a "pété un câble total". "Je faisais des trucs de malade en bagnole et je me mordais le bras jusqu’au sang !" s'est-il rappelé. Heureusement, cette période de crise n'est plus qu'un mauvais souvenir pour le rappeur...

5- Ils ont été boudés par les talents dans The Voice 12

Après avoir officié dans la version belge du télé-crochet, Bigflo et Oli ont fait leur entrée parmi les coachs de la saison 12 de The Voice France en 2023. Mais tout ne s'est pas passé comme ils l'espéraient. Arrivés tardivement dans l'équipe, les deux frères ont eu des difficultés à trouver leurs marques. "On vient d'un autre milieu, le rap, on est entourés d'anciens donc on a l'impression de débarquer dans une classe en cours d'année", ont-ils confié à ce sujet à Paris Match.

De plus, les talents de l'émission les ont quelque peu boudés lors des premiers épisodes. Selon le site puremedias.com, 30% des candidats ont choisi soit Zazie, soit Vianney. Big flo & Oli n'ont eux convaincu que 20% des candidats lors des 5 premières émissions, à l'instar d'Amel Bent. Mais un autre chiffre matérialise encore davantage leur manque d'attractivité : pour 30%des chanteurs de leur équipe, ils ont en fait été les seuls à buzzer. De quoi déprimer un peu le duo, notamment lors de la cinquième soirée, où Oli a déclaré : "Mettez-moi le dernier coup de couteau les amis. Personne ne nous choisit, ça fait mal".

VIDÉO - "On s'est pris la tête" : Vianney révèle que sa collaboration avec Bigflo et Oli n'a pas été simple