Bigard Magazine : quelle condamnation après la publication des photos nues volées de Jennifer Lawrence ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 22 juillet dernier, le magazine érotique King dévoilait un nouveau numéro de son hors-série Bigard Magazine, qui a fait l'objet hier d'une condamnation par la justice. En effet, ce magazine de blagues était ponctué d'images de femmes dénudées - lesquelles étaient légendées par des commentaires "graveleux", comme le rapporte Le Parisien - dont les photos volées en 2014 de Jennifer Lawrence. La star américaine avait, à l'époque, eu le malheur de voir ces clichés destinés à son petit ami avec qui elle entretenait une relation à distance, être volés et publiés en ligne sans son consentement. Le hacker avait réussi à accéder au compte personnel iCloud de l'actrice et d'autres célébrités, avant d'être condamné à neuf mois de prison.

À lire également

Pierre Ménès corrigé par Estelle Denis quand il affirme avoir été mis à l'écart "à cause des réseaux sociaux" (VIDEO)

Ce vendredi 8 octobre, le juge des référés du tribunal judiciaire de Nanterre a condamné Bigard Magazine à verser 20 000 euros à la vedette de Hunger Games pour "préjudice moral", "atteinte à la vie privée et au droit dont elle dispose de son image". À noter que le... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles