Bière : pourquoi et comment l'IPA est-elle devenue incontournable ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
Créé par les Britanniques au XVIIIe siècle, le style IPA est devenu aujourd'hui très tendance notamment grâce à ses saveurs très atypiques.
Créé par les Britanniques au XVIIIe siècle, le style IPA est devenu aujourd'hui très tendance notamment grâce à ses saveurs très atypiques.

En cette journée mondiale de la bière, Yahoo Actualités vous propose de découvrir ou redécouvrir un style de bière atypique désormais à la mode dans le monde entier, l’India Pale Ale, plus communément appelée l’IPA.

Très peu connue en France il y a encore quelques année, l’IPA est devenue un incontournable pour les amateurs de bière de l’Hexagone. Fabriquée par les Anglais il y a près de trois siècles, cette bière atypique avait pourtant disparu de la circulation pendant environ 100 ans avant de renaître aux États-Unis puis en France.

C’est au XVIIIe siècle que l’IPA voit le jour lors de la colonisation indienne par les Britanniques. Les colons anglais étaient désireux d’importer massivement de la bière en Inde, mais le voyage en bateau étant trop long, la qualité de la bière se perdait à son arrivée en Inde. Les brasseurs ont donc eu l’idée de faire leur bière avec beaucoup plus de houblon, qui est un conservateur naturel et qui permet un stockage plus long de la bière, ainsi qu’un antiseptique qui protège la bière des bactéries. Certains y ajoutaient également du sucre afin d’augmenter leur teneur en alcool.

À LIRE AUSSI >>> Pourquoi la bière donne-t-elle tant envie de faire pipi ?

Les Anglais parviennent donc à leur fin : exporter dans de bonnes conditions leur breuvage favori dans leur colonie indienne. Le houblon et l’alcool permettent à leurs bières de mieux se conserver et leur donnent de nouvelles saveurs avec notamment une amertume bien plus prononcée. De là, les India Pale Ale ont vu le jour. Mais suite à la dissolution de la compagnie des Indes orientales en 1874, qui était chargée du commerce entre l’Empire Britannique et ses colonies, la production d’IPA s’arrête totalement.

Ce n’est qu’un siècle plus tard, lorsque les brasseries artisanales renaissent aux États-Unis, que les India Pale Ale font leur grand retour. Désireux de revisiter d’anciennes recettes, les brasseurs américains se mettent à produire des IPA. Les amateurs de bière découvrent alors de nouvelles saveurs et le succès prend rapidement à travers tout le pays, et l’IPA devient le symbole de la révolution brassicole.

L’IPA aidé par l’essor des microbrasseries

Ce n’est que dans les années 2010 que les India Pale Ale font leur apparition en Europe et donc en France où elles connaissent un énorme succès, grâce notamment à l’essor des microbrasseries. Comme aux États-Unis, ces nouvelles saveurs très prononcées ne laissent pas indifférent les amateurs de bière. De plus en plus de brasserie françaises misent sur ces bières au caractère particulier. Pour preuve, en 2017, près d’un millier de bières IPA différentes étaient produites dans l’Hexagone. La même année, IPA était le style de bière le plus représenté lors du salon Planète Bière. Ce n’est pas non plus un hasard si les grands industriels du secteur comme AB inBev, leader mondial de l’industrie de la bière, ou Heineken ont misé sur l’IPA en rachetant de brasserie connues pour ce style de bière.

Les brasseries du monde entier misent aujourd’hui sur l’IPA pour séduire les fans d’amertume à la recherche de nouvelles sensations et saveurs envoutantes. Véritables stars des brasseries artisanales du monde entier, les India Pale Ale sont devenues incontournables au point d’en devenir classiques. C’est pourquoi de nombreuses brasseries artisanales créent déjà des variations comme la double IPA, plus puissante en alcool et en amertume, la New-England IPA, moins amère et plus trouble, ou encore la Smoked IPA, au goût fumé.

Ce contenu peut également vous intéresser :