Publicité

Bientôt une quatrième couleur sur les feux tricolores ?

Dans le domaine de la circulation routière, l'émergence des véhicules autonomes suscite un intérêt croissant. Une proposition envisage l'introduction d'une quatrième couleur, le blanc, dans les feux de circulation pour indiquer la présence de véhicules autonomes et guider les conducteurs vers une conduite plus fluide. Cette initiative repose sur une infrastructure de communication sophistiquée permettant aux véhicules autonomes de coordonner leur mouvement. Les simulations de trafic montrent des résultats prometteurs, avec des réductions potentielles allant jusqu'à 94 % du temps de trajet. Cependant, des tests sur le terrain seront nécessaires pour évaluer pleinement son efficacité et sa faisabilité.

Les voitures autonomes prennent le contrôle

Dans le domaine de la circulation routière, une révolution silencieuse se profile à l'horizon grâce à l'émergence des véhicules autonomes. Une innovation particulièrement remarquable pourrait transformer nos feux de circulation traditionnels, offrant ainsi une nouvelle perspective sur la gestion du trafic urbain. L'idée d'introduire une quatrième couleur, le blanc, dans les feux de circulation pour indiquer la présence de véhicules autonomes à proximité et guider les conducteurs vers une conduite plus harmonieuse a suscité un vif intérêt dans les cercles de l'industrie automobile et de la sécurité routière. Cette proposition repose sur une infrastructure de communication sophistiquée, permettant aux véhicules autonomes de communiquer entre eux et avec l'infrastructure routière pour optimiser la circulation. Concrètement, lorsque suffisamment de véhicules autonomes sont détectés à proximité d'une intersection, la phase blanche est activée. Cette couleur spéciale indique aux conducteurs que...Lire la suite sur Autoplus