Publicité

Bientôt une dictée quotidienne pour relever le niveau d’orthographe des écoliers

Pap Ndiaye souhaite systématiser, pour tous les élèves de CM1 et CM2, l'exercice de la dictée, tous les jours. (Photo d'illustration)  - Credit:Julio PELAEZ / MAXPPP / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN
Pap Ndiaye souhaite systématiser, pour tous les élèves de CM1 et CM2, l'exercice de la dictée, tous les jours. (Photo d'illustration) - Credit:Julio PELAEZ / MAXPPP / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Fin 2022, l'Éducation nationale a constaté que les élèves français, scolarisés en élémentaire, avaient fait des progrès en matière d'orthographe, de syntaxe et de lecture. Mais selon le ministre de l'Éducation Pap Ndiaye, cela ne suffit pas et il ne faut pas relâcher les efforts. C'est pourquoi, parmi les mesures de son grand « plan orthographe », figure la dictée quotidienne, rapporte Franceinfo. Une note a été envoyée aux recteurs d'académie concernant cet exercice, qui doit être quotidien mais court pour les écoliers de CM1 et CM2. L'objectif étant de mieux les armer en orthographe avant l'arrivée en 6e l'année suivante.

Si cette note est faite à titre de recommandation, Pap Ndiaye assure que la dictée quotidienne est un exercice « essentiel » pour que tous les enfants en âge de rentrer au collège soient capables de « bien comprendre et bien respecter les règles de grammaire et d'orthographe ».

Une mesure pour la lecture

Outre l'écriture, Pap Ndiaye souhaite insister sur la lecture. Selon lui, trop d'élèves arrivent en 6e avec des difficultés de lecture, qu'il s'agisse de problèmes d'élocution ou de compréhension. Il recommande donc que les élèves de CM1 et CM2 puissent lire toutes les semaines au moins deux textes longs (1 000 mots).

À LIRE AUSSIBienheureux ceux qui maîtrisent le français !Si certains enseignants de français se sont défendus sur le temps de lecture, en assurant que les élèves lisaient aussi dans les autres matières (pour comprendre leurs é [...] Lire la suite