Publicité

Bien avant les Romains, les anciens peuples ibères savaient déjà fabriquer l’acier il y a presque 3000 ans

Avant même que ne commence l'âge du fer en Europe, les motifs dessinés sur des stèles de l'âge du bronze retrouvées en Espagne indiqueraient la maîtrise de la métallurgie du fer, car ils ne peuvent avoir été gravés que par un ciseau en acier trempé.

On pensait jusqu’à présent que l’acier, alliage de fer et de carbone, ne s’était répandu en Europe que sous l’Empire romain et que, par définition, personne n’était capable d’en produire avant l’âge du fer – qui commence en Europe de l'Ouest vers 800 avant notre ère. Mais une étude publiée dans le Journal of Archæological Science opère une brillante démonstration de l’utilisation de l’acier en Ibérie dès la fin de l’âge du bronze (1200-800 avant notre ère). L’équipe internationale dirigée par l’archéologue Ralph Araque Gonzalez, de l’université de Fribourg (Allemagne), s’appuie sur l’analyse de stèles gravées et d’un burin en fer retrouvés en Espagne et au Portugal pour prouver que seul un outil en acier trempé peut avoir été utilisé pour réaliser les motifs tracés sur ces pierres. En reconstituant les instruments et les gestes opérés, grâce à la contribution d’artisans professionnels, l’archéologie expérimentale apporte ici la preuve que la métallurgie du fer et la trempe de l’acier étaient parfaitement maîtrisées par les communautés de cette région du sud de l’Europe il y a 2900 ans.

Les anciens peuples ibères savaient fabriquer l’acier il y a presque 3000 ans

On ne sait pas grand-chose des peuples qui occupaient le sud-ouest de l’Ibérie à la fin de l’âge du bronze. Il n’en subsiste que peu de vestiges, d’habitat principalement, et quelques rares sépultures dépourvues d’objets de valeur et contenant le plus souvent des urnes cinéraires. "Ces populations qui vivaient dans de petits villages dispersés, parfois constitués de seulement deux ou trois maisons, exploitaient les riches ressources minérales de la région", explique à Sciences et Avenir Ralph Araque Gonzalez, "soit, à l'âge du bronze, le cuivre, l'étain et l'or, mais aussi, plus rarement, le plomb et l'argent. Elles pratiquaient aussi l'agriculture et l'élevage. Mais nous ne pouvons déceler aucune hiérarchie sociale au sein des sépultures ou des villages. Ce que nous pouvons présumer, c’est que ces petites c[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr