Publicité

Pour Biden, si Poutine s’empare de l’Ukraine, « il ne s’arrêtera pas là »

Pour obtenir des fonds supplémentaires, il se dit prêt à des
Pour obtenir des fonds supplémentaires, il se dit prêt à des

Démocrates et républicains ne peuvent se mettre d'accord ? Il n'empêche, pour Joe Biden, le déblocage de financements afin de soutenir l'Ukraine ne « peut plus attendre », a-t-il averti mercredi 6 décembre en s'adressant aux élus du Congrès américain, qui n'arrivent pas à s'accorder sur une nouvelle enveloppe pour Kiev. Les élus conservateurs conditionnent cette aide à un net durcissement de la politique migratoire face aux arrivées de migrants à la frontière avec le Mexique, ce que les démocrates refusent.

L'échec d'un vote sur des fonds supplémentaires serait « le plus beau cadeau » offert au président russe Vladimir Poutine, a-t-il ajouté, en affirmant que le maître du Kremlin, s'il parvenait à s'emparer de l'Ukraine, « ne s'arrêtera(it) pas là ». Il a évoqué l'hypothèse d'une attaque russe contre un pays membre de l'Otan, ce qui déclencherait l'entrée en guerre des États-Unis et donc de « soldats américains combattant les soldats russes ».

À LIRE AUSSI Guerre Israël-Hamas : la grande peur des Ukrainiens

« Des compromis importants »

Le président américain a exprimé sa frustration grandissante face aux élus conservateurs. Il s'est d'ailleurs dit prêt à des « compromis importants » sur ce point afin d'obtenir un soutien des deux chambres au Capitole. Un tel soutien permettrait de prolonger l'aide militaire à l'Ukraine, dont Washington est le fournisseur le plus important depuis l'invasion russe en février 2022. A contrario, un tarissement du soutien financier [...] Lire la suite