Biden dit à Netanyahu son "inquiétude" au sujet de l'escalade des violences

·2 min de lecture

Le président des États-Unis a réaffirmé son soutien au "droit d'Israël de se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas".

En marge des affrontements entre Hamas et Israêl, Joe Biden décide de prendre position. Ce samedi, alors que les affrontements se poursuivent, le président des États-Unis a dit sa "grande inquiétude" au Premier ministre israélien sujet de l'escalade de violences en cours, en réaffirmant son soutien au "droit d'Israël de se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas".

Joe Biden a aussi fait part de sa préoccupation au sujet de "la sécurité des journalistes" après qu'une frappe israélienne a détruit un immeuble abritant notamment les locaux de l'agence américaine AP à Gaza, selon un communiqué de la Maison Blanche.

"Le président a réaffirmé son fort soutien au droit d'Israël à se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas et autres groupes terroristes à Gaza" et "condamné ces attaques indiscriminées contre des villes à travers Israël", d'après le texte.

Une solution pour les deux pays 

Joe Biden a aussi "fait part de sa grande inquiétude au sujet de la violence entre les communautés en Israël. Il a salué les communiqués par le Premier ministre et d'autres dirigeants s'opposant à de telles actions haineuses".

Il a également "noté que cette phase actuelle du conflit avait tragiquement coûté la vie à des civils israéliens et palestiniens, y compris des enfants".

Le président américain a enfin "exprimé son soutien à des mesures pour permettre au peuple palestinien de jouir de la dignité, la sécurité, la liberté et les opportunités économiques qu'il mérite et a affirmé son soutien à une solution à deux Etats"

Le Hamas doit cesser les tirs 

Dans le même temps, le président des États-Unis a affirmé au chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas que le Hamas devait cesser ses tirs de roquettes vers Israël, soulignant son "engagement fort" à une solution à deux Etats pour régler le conflit israélo-palestinien.

Joe Biden a "souligné la nécessité pour le Hamas de cesser de tirer des roquettes vers Israël", selon un communiqué de l'exécutif américain, lors de ce premier entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Une "solution négociée à deux Etats" est "la meilleure voie pour parvenir à une résolution juste et durable du conflit israéo-palestinien", a ajouté le président américain.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles