Biélorussie: Une rédactrice en chef portée disparue après une perquisition à son domicile

·1 min de lecture
BIÉLORUSSIE: UNE RÉDACTRICE EN CHEF PORTÉE DISPARUE APRÈS UNE PERQUISITION À SON DOMICILE

KIEV (Reuters) - La rédactrice en chef de l'une des principales agences de presse indépendantes de Biélorussie est portée disparue à la suite d'une perquisition de la police à son domicile pendant la nuit, a déclaré mercredi l'association des journalistes du pays, alors qu'une violente répression politique a cours dans le pays.

L'agence de presse BelaPAN n’a pas réussi à contacter Irina Levshina, sa rédactrice en chef, ainsi que deux de ses journalistes après que leurs domiciles ont été perquisitionnés dans la nuit de mardi à mercredi, a expliqué l'association.

Les autorités biélorusses n'étaient pas disponibles pour faire un commentaire et Reuters n'a pas pu contacter BelaPAN dans l’immédiat.

L'association des journalistes a ajouté qu'au moins 30 journalistes biélorusses étaient actuellement emprisonnés et que la police menait une cinquantaine d'enquêtes contre des représentants des médias.

Les forces de sécurité biélorusses ont intensifié leur répression au cours des dernières semaines. En juillet, la police a mené des perquisitions dans les bureaux et domiciles de journalistes, d'activistes et d'avocats des droits civiques, les accusant d'organiser des émeutes et des manifestations contre la réélection l'an dernier du président Alexandre Loukachenko, que ses opposants jugent entachée de fraudes.

(Reportage Pavel Polityuk, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles