Publicité

Betis Séville: l'international portugais William Carvalho accusé de viol en Andalousie

A l'heure où le procès de Dani Alves pour viol fait la une de l'actualité, un autre fait-divers est venu agiter la soirée ce lundi en Espagne. Selon les informations du site OK Diario relayées plusieurs médias, comme AS ou Marca, William Carvalho a été cité à comparaître devant un juge ce mardi à Séville dans une affaire d'agression sexuelle et de viol.

Le milieu portugais du Betis serait suspecté d'être l'auteur d'un délit sexuel durant le mois d'août 2023 et devra s'en expliquer ce mardi à partir de 9h du matin devant le juge chargé de l'affaire, selon la presse ibérique. La victime présumée assure avoir été droguée et violée par le joueur dans un célèbre hôtel de la cité andalouse.

Le joueur bien aperçu à l'hôtel avec son accusatrice

Selon les éléments rapportés par OK Diario, l'international portugais aurait invité la jeune femme domiciliée à Ibiza à venir le voir à Séville pendant l'été. Après un rendez-vous au restaurant, ils se seraient tous les deux rendus en discothèque, puis à l'hôtel. Le lendemain matin, l'accusatrice de William Carvalho aurait expliqué s'être réveillée "avec des signes évidents de violence sur son corps et sans se souvenir exacatement de ce qui s'était passé."

Au moment de sa plainte, la plaignante aurait précisé que le footballeur lui avait serré le cou et "l'avait forcée à pratiquer une fellation" avant d'avoir clairement le souvenir du milieu de 31 ans au-dessus d'elle dans le lit. Des caméras de surveillance de l'établissement auraient bien filmé le Portugais et la jeune femme à leur arrivée à l'hôtel, puis rejoignant une chambre.

Annoncé sur le départ, William Carvalho retenu en Espagne?

Poussé vers la sortie pendant le mercato estival, William Carvalho avait brièvement été cité du côté de l'OL avant d'être retenu par Manuel Pellegrini au Betis et de jouer 17 rencontres cette saison (toutes compétitions confondues).

Cet hiver, une vente du milieu a encore été étudiée mais l'intérêt de Besiktas n'a pas été plus loin. Avec la procédure judiciaire en cours, William Carvalho ne devrait pas être autorisé à quitter l'Espagne, par crainte de ne pas pouvoir le juger dans le futur le cas échéant.

Article original publié sur RMC Sport