Publicité

"Besoins titanesques" à Gaza : les humanitaires se trouvent dans "une mission impossible"

L'armée israélienne a mené de nouvelles frappes meurtrières mercredi sur la grande ville assiégée de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, où les habitants tentent de s'abriter des bombardements et des combats parmi les plus intenses en deux mois de guerre contre le Hamas. Les Palestiniens de Gaza vivent "dans l'horreur la plus totale", a déclaré le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Volker Türk, deux mois après le début de la guerre déclenchée par l'attaque sanglante du mouvement islamiste palestinien contre Israël le 7 octobre. Engagée depuis le 27 octobre dans une offensive terrestre contre le Hamas dans le nord de Gaza, en parallèle à sa campagne de frappes, l'armée israélienne a étendu ses opérations au sol à l'ensemble du territoire et annoncé mardi avoir encerclé Khan Younès, la plus grande ville du sud. Lucile Marbeau, porte-parole du Comité International de la Croix-Rouge, invitée de France 24, estime que les humanitaires à Gaza "se trouvent dans une mission impossible à pouvoir répondre aux besoins titanesques de la population en termes de la nourriture, d'accès à l'eau potable et d'accès aux soins".


Lire la suite sur FRANCE 24