Publicité

Bentley dit "non" aux voitures autonomes, jugées "trop dangereuses"

Mercedes et BMW ont fait un pas en avant dans le domaine de la technologie des systèmes autonomes de niveau 3. Cependant, Bentley ne proposera pas de système similaires.
La firme de Crewe affirme que la technologie constitue un pas en arrière en termes de sécurité. Le PDG du constructeur britannique, Adrian Hallmark, qui va bientôt quitter l’entreprise, a récemment qualifié les systèmes de niveau 3 de « dangereux ».
Alors que les systèmes de niveau 2 prennent en charge certaines commandes pendant la conduite (direction et gestion de la vitesse), ils obligent le conducteur à rester concentrés sur la route tout au long du trajet.
En revanche, les systèmes de niveau 3 permettent aux conducteurs de détourner leur attention de la route. Ils peuvent même lire un livre au volant. Cependant, les systèmes exigent que les conducteurs soient prêts à reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.
Et c’est ce qui peut poser problème pour le PDG de Bentley. « Nous pensons que le niveau 3 est dangereux d'après toutes les analyses de tests que nous avons effectuées, car il repose trop sur la récupération de l'attention et l'intervention du conducteur », a déclaré Hallmark, selon nos confrères dAutonews. Ainsi, Bentley se concentrera sur les systèmes de « niveau 2 Plus » et « niveau 2 Plus Plus ».

Des Bentley chargée en technologies quand même ?

Les systèmes que proposera Bentley incluront notamment une assistance au stationnement à distance. Il y aura aussi une « assistance routière », Lire la suite sur Sport Auto