Publicité

Benoît Kounkoud accusé de tentative de viol : le handballeur français champion d’Europe placé en garde à vue

Une enquête a été ouverte après l’arrestation, dans la nuit de lundi à mardi, de Benoît Kounkoud dans une boite de nuit située dans le 8e arrondissement de Paris. Selon une information de Valeurs Actuelles confirmée par nos confrères du Parisien/Aujourd’hui en France, le handballeur français a été interpellé par la police car il est soupçonné de tentative de viol.

Un premier récit de la soirée précise que le joueur, tout juste auréolé du titre de champion d’Europe avec ses coéquipiers, est arrivé aux alentours de 4h30 du matin dans cet établissement de nuit situé dans le quartier des Champs-Elysées. Benoît Kounkoud aurait, dans la boite nuit, "baissé son pantalon et tenté de violer une jeune femme".

Alerté par des témoins, un vigile serait intervenu et aurait surveillé le joueur jusqu’à ce que les policiers de la BAC de nuit prennent le relais. Conduit au commissariat, Benoît Kounkoud, qui aurait été ivre au moment des faits, aurait été placé en cellule de dégrisement. Le joueur, qui évolue dans le club polonais du KS Kielce, aurait ensuite été placé en garde à vue pour s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés. Ni l’entourage du joueur ni celui de l’équipe de France n’a – à l’heure où nous écrivons ces lignes – pris la parole pour commenter cette grave accusation.

Benoit Kounkoud arrêté quelques heures après une réception à l'Elysée

Le handballeur français était reçu quelques heures plus tôt, avec ses coéquipiers, à l’Elysée par Emmanuel Macron pour célébrer le sacre des Bleus aux championnats d’Europe de handball qui se sont tenus en Allemagne. Les Français, menés par leur capitaine Luka Karabatic, se sont imposés 33 à 31 dimanche lors de la finale face au Danemark. Ils n’avaient plus remporté ce titre européen depuis dix ans.

"Après le titre mondial de l’équipe féminine en décembre 2023, cette victoire marque encore davantage le succès de toute la fédération française de handball, de ses bénévoles et de ses clubs, pour développer la pratique de ce sport à tous les niveaux, renouveler les talents et placer les équipes nationales dans les meilleures conditions à six mois des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024", avait salué l’Elysée dans un communiqué saluant cette victoire.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi