Benedict Cumberbatch (Doctor Strange 2) : "Pendant le tournage, je me disais que j’avais de la chance de m’amuser en travaillant !"

Jay Maidment/ © 2022 Marvel Studios

Est-il difficile de jouer seul face à soi-même ?

Benedict Cumberbatch : C’est curieux, en effet, d’être seul sur un plateau, sans un partenaire qui vous encourage et propose ses idées. Nous avons utilisé un grand moniteur HD, pour me permettre de me voir jouant mon double et de réagir face à lui.

Vous avez incarné Doctor Strange dans six films Marvel. Les tournages de ces superproductions vous surprennent-ils encore ?

Oui. J’ai été bluffé par la reconstitution des rues de New York par notre chef déco. Tout semblait vrai, des trottoirs aux vitrines des magasins. La boutique de plats à emporter, remplie d’aliments factices, me donnait faim ! Mais, à l’intérieur, la profondeur ne dépassait pas 1m50, et l’arrière-boutique était une simple photo. Ce décor apparaît dans la scène où j’utilise ma cape de lévitation pour combattre un monstre. Quand j’étais suspendu à des câbles pour survoler ces rues de Manhattan, je voyais, au-delà des murs du studio, les embouteillages sur l’autoroute, et je me disais que j’avais de la chance de m’amuser en travaillant !

À lire également

Imitation Game (Cstar) - Benedict Cumberbacht dans la peau d'Alan Turing : "Je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer"

Comment décririez-vous le ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi