Publicité

Bellingham absent au moins deux semaines, nouvelle très grosse tuile pour le Real Madrid

La poisse pour le Real Madrid. Carlo Ancelotti doit se demander quand s’arrêtera la série de blessures qui frappe son effectif. Samedi, c’est Jude Bellingham, le meilleur joueur depuis le début de la saison, qui a rejoint la longue liste des joueurs indisponibles. Après avoir activement participé au carton du Real face à Gérone (4-0) lors du choc au sommet de la 24eme journée de Liga grâce à un doublé, ses 15e et 16e buts en Liga, le meilleur but du championnat espagnol est sorti avant l’heure de jeu, blessé. Le diagnostic est tombé ce dimanche: Jude Bellingham souffre d’une entorse de haut grade de la cheville gauche annonce le club merengue, sans indiquer la durée de son indisponibilité.

De retour pour le 8e de finale de Ligue des champions retour contre Leipzig ?

Selon les médias espagnols, l’international anglais (20 ans, 27 sélections) sera absent entre deux et trois semaines au minimum. L’ex-joueur de Dortmund est donc d’ores-et-déjà forfait pour le 8e de finale aller de Ligue des champions, mardi, face à Leipzig. Il manquera aussi les matchs de Liga face au Rayo Vallecano (le 18 février) et au Séville FC (le 25). Le Real Madrid souhaiterait pouvoir compter sur lui pour le 8eme de final retour de C1 face au club allemand, le 6 mars.

Il est passé "à un millimètre" d'une blessure très grave

Selon AS, Belligham est passé "à un millimètre" d’une blessure très grave, aux ligaments. La même blessure contractée par Vinicius Jr en 2019 face à l’Ajax qui l'avait tenu éloigné des terrains pendant sept semaines et l’avait fait souffrir jusqu’aux larmes. Le Brésilien avait même avoué avoir joué avec de l’appréhension pendant six mois. Dans son malheur, Jude Bellingham a peut-être échappé au pire... Cette nouvelle tuile s’ajoute en tout cas aux nombreuses absences dans les rangs du Real Madrid, notamment en défense. Eder Militao, David Alaba, Nacho et Rüdiger sont tous out. Si le Real Madrid est le solide leader de Liga, Carlo Ancelotti n’en a donc pas fini avec les soucis…

Article original publié sur RMC Sport