La Belgique à nouveau frappée par de violents orages

·1 min de lecture
Ces fortes pluies ont touché en début de soirée 11 communes de la vallée de la Meuse, où elles ont provoqué des inondations.

Les intempéries ont durement frappé le sud de la Belgique, dix jours après des inondations qui ont fait 36 morts dans le pays. Aucune victime n'est à déplorer.

La Belgique est à nouveau frappée par de violentes intempéries. Des orages menaçants ont en effet touché le pays, samedi 24 juillet dans la soirée, provoquant des dégâts dans la province de Namur (Sud), dix jours après des inondations qui ont fait 36 morts dans le pays, ont indiqué les autorités. Aucune victime n'était à déplorer, a déclaré à l'Agence France-Presse un porte-parole du centre de crise national vers 23 heures (21 heures GMT), précisant que les orages étaient terminés et la situation « ?stabilisée? ».

Ces fortes pluies ont touché en début de soirée onze communes de la vallée de la Meuse, où elles ont provoqué des inondations. D'impressionnantes images de rues transformées en torrent ont circulé sur les réseaux sociaux, rappelant les scènes vécues dix jours auparavant dans la province de Liège. Le porte-parole du centre de crise national, Antoine Iseux, a toutefois précisé que la situation était « ?sans commune mesure? » avec les inondations des 14 et 15 juillet, car les pluies n'avaient cette fois pas provoqué de crue. Elles ont malgré tout causé des dégâts matériels, inondant des caves, endommageant la voirie, des habitations et des voitures.

Scènes de chaos à Namur

À Namur, capitale de la Wallonie, un mur s'est effondré sur une chaussée près du casino, en contrebas de la citadelle, et plusieurs maisons ont été évacuées. À une trentaine de kilomètres au sud, dans la ville de Dinant, les pluies ont aussi provoqué des inondations, notamment da [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles