Publicité

Bayern: l'étonnante reconversion rêvée de Kane

Harry Kane n'est pas rassasié. Pour sa première saison en Allemagne, l'international anglais s'est rapidement acclimaté à la Bundesliga, où il trône en tête du classement des buteurs (22 réalisations en 16 matchs). Épanouï sur le terrain mais aussi en dehors, l'ancien attaquant de Tottenham est à l'apogée de sa carrière à 30 ans. Une fois que l'heure de la retraite sonnera, le "Prince Harry" restera-t-il dans le milieu du football?

Le principal intéressé imagine une autre piste. "Dans dix ans, j’aurai 40 ans. Qui sait. Je veux jouer au football aussi longtemps que mon corps et mon esprit me le permettent. J’apprécie vraiment ça et je ne veux pas que ça s’arrête, peut-être que je pourrai encore jouer à 40 ans. J’aime les Etats-Unis, j’y passe beaucoup de temps, avoue-t-il auprès de Kicker. J’ai aussi pensé à la NFL et peut-être que je veux tenter ma chance. On verra. Mais je ne pense pas vouloir travailler comme entraîneur, même si de nombreux joueurs disent qu’ils changent d’avis à la fin de leur carrière."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Un rugbyman franchit le pas

Depuis ses débuts en professionnel en 2010, Harry Kane a disputé 537 matchs en club, pour 333 buts et 88 passes décisives. Capitaine de la sélection anglaise, il compte 62 réalisations en 89 capes avec les Three Lions depuis 2015. Si l'ancienne légende de Tottenham décide de franchir le pas et d'entamer une reconversion dans le football américain, il pourra prendre exemple sur le rugbyman Louis Rees-Zammit.

Le joueur de Gloucester (22 ans) a accepté une invitation pour rejoindre la NFL International Player Pathway, qui offre aux athlètes professionnels du monde entier une possibilité de gagner une place en NFL. "J'ai eu l'incroyable honneur de jouer au rugby pour mon pays, ce que, en tant que fier Gallois, je n'ai jamais pris pour acquis. Cependant, je pense que c'est le bon moment pour moi de réaliser un autre objectif professionnel en jouant au football américain aux États-Unis. Ces opportunités ne se présentent pas très souvent", a-t-il confié.

Article original publié sur RMC Sport