Publicité

Basket: Gravelines l'emporte au buzzer pour les retrouvailles avec son public après l'incendie

Le résultat a été à la hauteur de l'émotion. C'est Chris Babb qui a délivré les quelques 2.500 spectateurs de la salle Calypso (à guichets fermés), dont 1.700 abonnés, d'un tir primé au buzzer, pour offrir la victoire à Gravelines-Dunkerque contre Nanterre lors de la 20e journée de Betclic Elite (80-79).

Le joueur américain a ensuite été enseveli par ses partenaires du BCM, dont l'enceinte, et centre d'entraînement, a été ravagée par un violent incendie le jour de Noël. "C'est merveilleux de gagner comme ça, quelle récompense! C'est beau le basket! C'est un moment intense" a souligné, en larmes au milieu de ses joueurs et du parquet, le directeur exécutif Hervé Beddeleem.

Les supporters du BCM sont "remontés à bloc, repartis"

"Commencer ici par une victoire c'est super. Celle-là va nous donner un gros coup de boost pour la suite" a estimé de son côté Thomas Cornély, meneur des "Maritimes" accueillis à Calais, à vingtaine de kilomètres à l'ouest dans le département voisin du Pas-de-Calais, avant de migrer à Dunkerque (Nord) dès samedi prochain.

Avant la rencontre, Marie-France Louf, présidente des "Irréductibles", le principal groupe de supporters debout comme toute la salle pour les deux dernières minutes irrespirables, avait évoqué un moment chargé de "beaucoup d'émotion". "Ça fait trois semaines que je suis frustrée, malheureuse. Mais on est remontés à bloc, repartis" a-t-elle déclaré à un correspondant de l'AFP.

Gravelines revient à une victoire du premier non relégable

"On a eu une période de deuil. Il fallait encaisser tout ça. On est maintenant passé à la deuxième étape. On est déjà engagé dans la suite" avait de son côté souligné Bertrand Ringot, maire de Gravelines. Le BCM (17e, 5 victoires pour 13 défaites), présent en première division depuis 1988, remporte ainsi une victoire capitale dans la course pour le maintien: il ne compte plus qu'une victoire de retard (et deux matches en plus à jouer) sur Blois, premier non relégable battu à Dijon (81-63).

Gravelines se rapproche aussi de Roanne (6/13), premier relégable défait à Saint-Quentin (96-90) qui a été porté par Yannis Morin (27 pts, 8 rebonds et 3 passes décisives pour 38 d'évaluation). Dans le haut du tableau, Bourg-en-Bresse (2e, 15/5) a confirmé son excellente forme en signant une septième victoire de suite en championnat, à Chalon-sur-Saône (89-62).

Article original publié sur RMC Sport