Publicité

Une base de données sans précédent livre les secrets de l’océan

On estime que les océans contiennent 2,2 millions d'espèces d'eucaryotes : des organismes dont les cellules sont formées de noyaux, qu'ils soient unicellulaires comme une amibe, ou multicellulaires comme une méduse, une algue ou une baleine bleue. Mais seulement 10 % de ces espèces ont été répertoriées. L'étendue, le volume et la profondeur des océans en font l'habitat le plus difficile à connaître, en particulier pour les chercheurs qui se consacrent à l'étude des micro-organismes.

Un article publié dans la revue Frontiers in Science présente une nouvelle base de données, la plus grande jamais réalisée, contenant des informations génétiques sur des microbes provenant de tous les océans, vivant à différentes profondeurs et dans différents habitats. Au total, 317 millions de groupes de gènes ont été séquencés par l'équipe de l'Université des sciences et technologies du roi Abdallah (KAUST) en Arabie saoudite. Le catalogue sera accessible à tous via la KAUST Metagenomic Analysis Platform (KMAP), selon le communiqué de presse de l'université.

Au total, 2102 échantillons ont été collectés dans le cadre de cette nouvelle étude. Ce type de recherche constitue une avancée dans la connaissance de la biodiversité microscopique des océans, qui reposait auparavant davantage sur la description taxonomique des organismes et moins sur leurs fonctions, se félicite le biologiste Carlos M. Duarte, chercheur principal et directeur du Centre de recherche de la mer Rouge de la KAUST.

"Dans le catalogue, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Poulet de l'enfer" : un étudiant découvre une nouvelle espèce de dinosaure
Les immenses cratères découverts en Sibérie sont annonciateurs d'une catastrophe
Comment faire une signature électronique ?
Ordinateur : comment mettre un accent sur une majuscule ?
Quels sont les pires problèmes mathématiques du millénaire, restés jusqu'ici irrésolus ?