Publicité

Barça-Naples: l'incroyable soirée de Pau Cubarsi, titulaire pour la première fois en Ligue des champions et élu homme du match

Une star est peut-être née. Pau Cubarsí, 17 ans, a rayonné lors de la victoire 3-1 du FC Barcelone contre le SSC Napoli en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Titularisé, ce jeune défenseur central connaissait pourtant la première apparition de sa carrière en C1. Sa performance a été si excellente que le trophée d'homme du match lui est revenu.

"Mon style consiste à jouer calmement, à faire ce que je sais faire et à aider l'équipe", a réagi Pau Cubarsí après la qualification catalane dans une interview diffusée par RMC Sport.

"Il n'a pas l'air d'avoir 17 ans"

Plusieurs chiffres parlent pour lui dans cette rencontre. Sur un plan purement défensif, il affiche 100% de tacles réussis (3/3) et 100% de duels gagnés (6/6). Il fait également honneur à la tradition catalane en démontrant son aisance au pied, avec 90% de réussies et une prise de risque remarquable à l'origine du contre parfaitement conclu par João Cancelo (17e). Ce qui lui a donc valu les louanges du panel technique de l'UEFA qui l'a récompensé: "Un match exceptionnel de la part du jeune joueur. Il a été très fort défensivement et fait preuve d'un immense courage. Ce n'est pas facile dans un match aussi important".

Inconnu du grand public, Pau Cubarsí évolue depuis seulement deux mois dans le monde professionnel. Son premier match remonte au 18 janvier. C'était lors de la victoire 3-1 du Barça contre les Unionistas de Salamanca en Coupe du Roi. Depuis, il n'a loupé aucune rencontre. Xavi lui a fait enchaîner neuf matchs de championnat (une seule défaite, deux nuls) et un quart de finale de coupe. Et le voilà désormais devant les internationaux Iñigo Martinez (32 ans) et Andreas Christensen (27 ans) dans la hiérarchie des défenseurs centraux (le Danois a été avancé au milieu).

"Cubarsí est intelligent", a salué Xavi début mars. "Il sait quand il faut se battre et quand il ne faut pas se battre. Il n'a pas perdu un seul duel contre des joueurs plus forts que lui. C'est spectaculaire. (...) Il n'a pas l'air d'avoir 17 ans".

Forcément, la direction du Barça aurait d'ores et déjà commencé à se pencher sur la situation contractuelle de sa nouvelle pépite, engagée jusqu'en juin 2026, mais avec une clause libératoire de moins de 10 millions d'euros. Aux dernières nouvelles, le club n'aurait aucune inquiétude vis-à-vis de son joueur. Mais un contrat avec une clause prohibitive à un milliard d'euros serait tout de même dans les tuyaux.

Article original publié sur RMC Sport