Publicité

Banquets pharaoniques : l'extravagant pari de la reine Cléopâtre

Plus de 2 000 ans après son règne, Cléopâtre fascine toujours. Les historiens de l’Antiquité, comme Plutarque, dressent d’elle un portrait peu élogieux : séductrice, dépravée… Mais tous célèbrent sa culture et son intelligence. Ils s’accordent à reconnaître sa grande sagesse. Elle est aussi compétente et légitime sur le trône que ceux qui l’ont précédée. Depuis la Renaissance, on la représente vêtue à l’égyptienne, mais ses origines (dynastie des Ptolémées, lieutenant d’Alexandre le Grand) font penser qu’elle adoptait la mode grecque. Le cinéma hollywoodien a entretenu le cliché d’une pharaonne toute-puissante, à la beauté irrésistible et aux banquets luxueux.

Pour garder le contrôle et protéger son pays, la reine met tout en œuvre pour séduire le maître de la Méditerranée. D’abord Jules César, à qui elle offre un festin "dont Rome n’avait pas idée", écrira le poète latin Lucain. Puis Marc Antoine, prétendant à la succession du dictateur. En 41 av. J.-C., convoquée à Tarse, elle retourne la situation en l’invitant à festoyer sur son bateau drapé de soie. Elle apparaît dans une robe en lamé doré telle la déesse Isis. Boissons et mets à profusion, servis par une nuée d’esclaves. Antoine est subjugué. C’est un épicurien. On peut donc facilement imaginer qu’à ses côtés, la reine déguste ce qui se fait de mieux : viandes, poissons grillés, légumes locaux, bouillies de céréales et pain. Certains documents montrent qu’à son époque, on faisait venir l’huile d’olive et les vins de Grèce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rôle crucial de Varian Fry qui a sauvé des milliers de vie durant Seconde Guerre mondiale
Où se trouve l'Arche de Noé aujourd'hui ?
Fortifications de Vauban : 6 infos insolites sur l'ingénieur militaire de Louis XIV
Si la sclérose en plaques est en Europe, c'est à cause de ce peuple préhistorique
Égypte antique : tout savoir sur le test de grossesse le plus ancien du monde