Publicité

Banque en ligne gratuite : comment éviter les frais cachés

Les banques en ligne se démarquent des établissements traditionnels par des tarifs concurrentiels dans les services qu’elles proposent.  - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA
Les banques en ligne se démarquent des établissements traditionnels par des tarifs concurrentiels dans les services qu’elles proposent. - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA

Les banques en ligne se démarquent des établissements traditionnels par des tarifs concurrentiels dans les services qu'elles proposent. Beaucoup d'entre elles ont instauré la gratuité de leur carte, et s'abstiennent de facturer des frais de tenue de compte – pour les établissements traditionnels, ces frais peuvent atteindre parfois 200 euros par an, selon l'UFC-Que choisir.

Compte tenu de ces tarifs avantageux, « il est possible, en ayant une consommation bancaire normale, de ne payer aucuns frais bancaires à la fin du mois », assure Laurent Trichet, fondateur de Sémaphore Conseil, spécialiste de la veille concurrentielle dans le secteur bancaire. Aucuns frais… À condition de bien connaître les termes des offres proposées, et de s'organiser en conséquence.

Toutes les banques en ligne ne proposent pas les mêmes offres. Il existe plusieurs établissements : BoursoBank (ex-Boursorama Banque), Fortuneo, Hello bank !, BforBank, Monabanq, Ma French Bank, N26, Revolut, Axa Banque, Orange Bank, Nickel, Eko, Lydia… Il est donc important de bien étudier chacune des offres proposées pour déterminer celle qui vous conviendra le mieux.

À noter : La Banque postale a annoncé son intention de se séparer de sa filiale Ma French Bank. Les clients de Ma French Bank pourraient voir leurs comptes transférés vers la maison mère. Par ailleurs, Orange Bank est en discussion avec BNP Paribas, d'une part, et le fonds américain Ripplewood, d'autre part, pour une reprise.

À LIRE AUSSI Po [...] Lire la suite