Publicité

Bande de Gaza: Israël ordonne aux habitants de se déplacer vers "la zone humanitaire de Mawasi"

Tsahal a désigné ce mercredi matin cette bande de terre côtière d’un kilomètre de large et quatorze kilomètres de long comme lieu précis où se rendre pour les civils. "L'aide humanitaire internationale sera dirigée en cas de nécessité", est-il précisé.

Un Palestinien est assis ses deux enfants devant un bâtiment détruit par une frappe aérienne israélienne à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 12 octobre 2023. - SAID KHATIB / AFP

Un nouvel appel à se diriger vers le Sud. Dans un message publié ce mercredi matin sur X (anciennement Twitter), le lieutenant-colonel Avichay Adraee, l'un des porte-parole de l'armée israélienne, a ordonné aux habitants de la bande de Gaza de se diriger en direction de "la zone humanitaire de la région de Mawasi", dans laquelle "l'aide humanitaire internationale sera dirigée en cas de nécessité."

"L'armée israélienne continue d'appeler les habitants du nord de la bande de Gaza et de la ville de Gaza à s'installer dans la région d'Al-Mawasi, située au sud de la vallée de Gaza, et annonce sa recommandation de se déplacer vers les zones ouvertes à l'ouest de Khan Yunis, dans la région d'Al-Mawasi", peut-on lire.

Ce nouvel appel fait suite à la première injonction faite par Tsahal aux résidents gazaouis de prendre la direction du sud la semaine passée, quelques jours après les attaques terroristes du Hamas et avant la riposte annoncée d'Israël.

Depuis le début de la guerre le 7 octobre, déclenchée par une attaque sans précédent du Hamas contre Israël, l'armée israélienne bombarde quotidiennement cette enclave de 362 km2, jurant d'éliminer le mouvement islamiste.

Ces frappes, qui ont entraîné selon l'ONU le déplacement d'un million de personnes, dont de nombreuses ont trouvé refuge dans des hôpitaux, ont déjà fait plus de 3.000 morts, en majorité des civils, dont des centaines d'enfants, selon les autorités locales. Plus de 1.400 personnes ont été tuées en Israël depuis le début de la guerre, pour la plupart des civils le jour de l'attaque du Hamas qui a aussi enlevé 199 personnes selon l'armée israélienne. Israël a aussi annoncé avoir récupéré les corps de 1.500 combattants du Hamas après leur incursion.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre Hamas - Israël : L'aide internationale s'organise pour venir en aide aux Gazaouis