Publicité

À Bakhmout, l’armée ukrainienne prépare une contre-offensive

Les forces ukrainiennes assurent préparer une contre-offensive à Bakhmout.  - Credit:Adrien Vautier / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp
Les forces ukrainiennes assurent préparer une contre-offensive à Bakhmout. - Credit:Adrien Vautier / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp

La contre-offensive ukrainienne ne devrait pas tarder dans la région de Bakhmout, ville de l'est de l'Ukraine que les forces russes tentent de prendre depuis l'été au prix de lourdes pertes. Les forces ukrainiennes assurent se préparer dimanche 12 mars à contrattaquer, un de leurs commandants qualifiant de « nécessaire » de continuer à défendre Bakhmout face aux attaques soutenues de Moscou, afin de « gagner du temps » en prévision de cette action.

L'armée russe poursuit parallèlement ses attaques dans d'autres régions : les autorités ont ainsi annoncé qu'une frappe avait fait dans la matinée de samedi au moins trois morts et deux blessés à Kherson, une cité méridionale libérée par l'armée de Kiev en novembre après plusieurs mois d'occupation.

« Plus de 100 attaques » repoussées

À Bakhmout, l'épicentre actuel du conflit, Evgueni Prigojine, le patron du groupe paramilitaire Wagner, a revendiqué une nouvelle progression de ses hommes qui s'y battent en première ligne. « C'est le bâtiment de l'administration municipale, le centre administratif de la ville », a-t-il déclaré samedi, pointant du doigt, du toit d'un bâtiment, un autre édifice, en guise d'illustration de cette avancée.

« C'est à un kilomètre deux cents », « C'est la zone, il y a des combats en cours », a-t-il ajouté dans une vidéo diffusée par le service de presse de son entreprise Concord, des propos invérifiables de source indépendante dans l'immédiat.

Le ministère ukrainien de la Défense a indiqué s [...] Lire la suite