Publicité

Avec le badge télépéage, le péage en flux libre est encore plus facile !

Péages en flux libre : retour sur cette évolution

Le péage en flux libre repose sur un principe simple : chaque véhicule est détecté automatiquement grâce aux dispositifs (caméras, capteurs...) disposés sur les portiques au-dessus de chacune des voies de circulation et remplacent en quelque sorte les habituelles barrières.

Les différents capteurs et caméras identifient les plaques d’immatriculation ou les badges télépéage et traitent les éléments utiles au calcul du montant du péage correspondant à la catégorie du véhicule (voiture, poids lourd, moto…) et au trajet réalisé.

Voulu par la loi d’orientation sur les mobilités (LOM), le système de péage en flux libre déjà en place dans d’autres pays comme en Espagne, au Portugal ou même au Canada est amené à se développer en France… Au cours de l’année 2024, les autoroutes A13 et A14 (Paris-Normandie) seront équipées du système de péage flux libre.

Après plus d’un an d’exploitation, le système de péage flux libre sur l’A79 a démontré sa robustesse technique. Aujourd’hui, la plupart des interrogations sur le péage en flux libre porte sur des questions liées à la compréhension de ce nouveau mode de paiement.

Accompagner les utilisateurs

Pour accompagner les automobilistes à appréhender ce nouveau dispositif, un représentant ALIAE (société concessionnaire de l’A79) est présent tous les mercredis après-midi sur l’aire du Bourbonnais (Toulon sur Allier) pour répondre aux questions et proposer le badge télépéage Fulli.

Dans une optique d’accompagnement de ce nouveau système de péage, au premier passage les automobilistes...Lire la suite sur Autoplus