Publicité

Bac 2023: des syndicats appellent à la grève après le 49.3 sur la réforme des retraites

Des élèves pendant l'épreuve de Philosophie du Baccalauréat 2015, à Paris.  - Martin Bureau - AFP
Des élèves pendant l'épreuve de Philosophie du Baccalauréat 2015, à Paris. - Martin Bureau - AFP

"Pendant le Bac la grève continue", écrivent ce vendredi dans un communiqué plusieurs syndicats bretons de l'Éducation nationale, appelant à continuer la mobilisation contre la réforme des retraites la semaine prochaine. Les lundi, mardi et mercredi prochains doivent en effet se tenir les épreuves écrites de spécialité pour l'examen du baccalauréat.

Une source syndicale a déclaré à Franceinfo que l'appel à la mobilisation incluait ainsi "les surveillants" des épreuves qui doivent se tenir lundi.

Le SNES-FSU a ainsi déposé "un préavis de grève qui couvre toute la semaine du 20 au 24 mars", écrit sur son site la branche de Toulouse. Ce syndicat "appelle tous les collègues à poursuivre la mobilisation pendant les épreuves de spécialité du baccalauréat, y compris par la grève des surveillances là où les équipes le décident."

Le gouvernement "porte l'entière responsabilité" des conséquences

SUD éducation revendique également "le retrait de la réforme des retraites et appelle les personnels de l’éducation à (...) décider la grève le jour des épreuves de spécialités, les 20, 21 et 22 mars".

Le mouvement est également suivi par la CGT, qui écrit dans un communiqué ce vendredi le gouvernement "porte l'entière responsabilité des grèves et de leurs conséquences sur le baccalauréat".

Cet appel à la grève pour les premières épreuves du baccalauréat survient dans un contexte de tensions entre les enseignants et le ministère de l'Éducation nationale sur cet examen.

Plusieurs associations de professeurs de spécialités dénoncent en effet depuis plusieurs semaines le calendrier des épreuves du baccalauréat arrivant trop tôt dans l'année et obligeant à traiter les programmes trop vite dans un temps limité.

L'intersyndicale a également appelé les enseignants à rejoindre la journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites jeudi 23 mars prochain.

Article original publié sur BFMTV.com