Bérengère Krief : « Ce n'est pas facile de s'avouer qu'on a été dans une relation malsaine »

Emilie Poyard

L’humoriste Bérengère Krief est de retour sur scène avec un nouveau spectacle baptisé « Amour ». Elle y conte avec humour le désir amoureux et toutes ses circonvolutions. Parfois très douloureuses. Lors d’une interview, la jeune femme de 36 ans s’est ainsi confiée sur « une relation malsaine » qu’elle a vécue.

« J'en parle, car ça a été un tournant dans ma vie. » C’est par ces mots que Bérengère Krief confie à la journaliste de « Télé 7 jours » qu’elle a quitté un de ses anciens compagnons, qui a un jour levé la main sur elle. « J'ai failli occulter cet épisode de ma vie parce que ce n'est pas facile de s'avouer qu'on a été dans une relation malsaine. Ce qui m'a permis d'avancer, c'est de m'être pardonné d'avoir été aussi naïve », se confie-t-elle. C’est la première fois que la jeune femme évoque la violence de cet homme. Elle n’en dira plus… ou alors sur scène. En mars 2017, nous lui avions demandé quand elle était devenue féministe. Elle nous expliquait alors cet épisode survenu dans la rue : « Un type m’a lancé : "Salut, mademoiselle, quel est le chemin le plus court vers votre cœur ?" (…Je me suis sentie comme un steak haché sous vide dans un rayon de supermarché. Cela m’a donné l’idée d’écrire mon sketch sur le harcèlement de rue, qui a eu un certain succès. Et j’ai pris conscience que le rire permet aussi de faire passer des messages féministes. »

Bonne nouvelle : l’humoriste de 36 ans revient jusqu’au 19 avril sur la scène de la Gaité Montparnasse, avec un spectacle intitulé « Amour ». Dès les premières minutes, elle se remémore un autre épisode de sa vie qui a également été particulièrement douloureux : une rupture. Alors qu’elle s’apprêtait à se marier, son partenaire l’a...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi