Publicité

Aya Nakamura : Le parquet de Paris ouvre une enquête après les propos racistes contre la chanteuse

La justice s'en mêle. Quelques semaines après les rumeurs évoquant le fait qu'Aya Nakamura puisse interpréter Edith Piaf lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, suivies d'un tollé notamment de personnalités de droite et d'extrême-droite, le Parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les remarques racistes que la chanteuse a reçues en nombre. Une banderole, notamment, avait beaucoup choqué...

Les insultes et remarques racistes pourraient enfin être punies : ce vendredi 15 mars, le Parquet de Paris a annoncé qu'il se saisissait, après une plainte de la LICRA, du dossier concernant le cyber-harcèlement reçu par la chanteuse Aya Nakamura depuis que des rumeurs ont annoncé la volonté d'Emmanuel Macron de voir la chanteuse reprendre des airs d'Edith Piaf pour la cérémonie des Jeux Olympiques de Paris.

Particulièrement critiquée par les personnalités de droite et d'extrême-droite, qui s'en sont pris à ses chansons, à ses textes et même parfois à sa façon de s'habiller ou sa personnalité, la chanteuse a surtout été la cible de remarques particulièrement raciste sur les réseaux sociaux ou de la part de certaines personnalités médiatiques.

Une banderole, déployée sur un pont parisien par un groupuscule d'extrême-droite, avait quant à elle créé une énorme polémique. "Y'a pas moyen Aya, ici c'est Paris, pas le marché de Bamako !" pouvait-on y lire, faisant référence à son hit Djadja, vu plus de 950 millions de fois sur YouTube.

Un message particulièrement raciste à l'encontre de la chanteuse franco-malienne, mais qui pourrait donc bientôt être puni grâce à l'intervention prochaine de la justice. Et l'enquête devrait même débusquer les auteurs d'autres messages insultants ou tombant sous le coup de la loi. Pour qu'enfin, cette immense vague de cyber-harcèlement s'arrête...

Un scandale... qui n'est pas parti d'elle...

Lire la suite


À lire aussi

MTV EMA 2023 à Paris : Aya Nakamura et Louane en compétition, une autre chanteuse nommée 7 fois !
Aya Nakamura à la cérémonie des JO de Paris : Amélie Oudéa-Castéra la défend en chanson et se fait ridiculiser
Aya Nakamura sur du Edith Piaf à la cérémonie d'ouverture des JO de Paris ? Elle met fin au suspense !