Publicité

Aya Nakamura aux JO : "La levrette, il ne sait pas…", Rachida Dati répond au patron du Sénat et c’est lunaire

C’est une décision qui a été très remarquée. Dans quelques mois se tiendront les Jeux Olympiques à Paris. Pour la cérémonie d'ouverture, la possibilité que Aya Nakamura interprète un morceau d’Edith Piaf a été évoquée. De quoi faire immédiatement réagir les internautes mais aussi Gérard Larcher. Invité de l’émission Télématin il y a quelques semaines, il avait tenu des propos très remarqués, notamment par Rachida Dati. Au micro de Planète Rap sur Skyrock ce dimanche 31 mars, la ministre de la Culture a souhaité lui répondre. "La levrette, il ne s'est pas ce que c'est...", s’est-elle d’abord amusée. "Je le respecte, il est président du Sénat. C'est une grande institution, le deuxième personnage de l'État... Mais on ne doit pas s'abaisser à ça !", a-t-elle précisé ensuite. Rachida Dati a fait référence aux propos de Gérard Larcher. Ce dernier avait donné un avis très cash sur la présence de la chanteuse. “Ça n'aurait pas été mon choix, je vous le dis tout de suite, même pour chanter Edith Piaf, c'est un choix un peu disruptif du président de la République ", a-t-il débuté avant d’ajouter : "Quand je regarde le texte de ses chansons, je trouve qu'on est assez loin de la représentation de notre pays". Thomas Sotto avait ensuite demandé des précisions à son invité qui avait affirmé : "'Cachaka' par exemple, qui est l'ode à la levrette, je ne suis pas sûr pour le vétérinaire que ce soit l'ode à un animal, j'allais (...)

Lire la suite sur Closer

Mort d’Emile : “un cadavre, ça sent…”, les habitants ne croient pas à la coïncidence
Peine de prison pour une ex-star de Plus belle la vie après avoir disjoncté à Marseille
Benoît Magimel mal dans sa peau à l’aube de la cinquantaine ? La remarque de Yann Barthès ne risque pas de l’aider
Mort d’Emile au Vernet : “je ne peux pas…”, le subtil mea culpa du procureur après des découvertes tragiques
Vahina Giocante accuse Benoît Jacquot : "pas partie pour…", l’actrice voulait "protéger" Judith Godrèche