Avortement aux États-Unis : Obama fustige la décision de la Cour suprême

L'ancien président américain Barack Obama, ici lors du sommet de Copenhague sur la démocratie au Royal Danish Playhouse (Skuespilhuset), le 10 juin. 2022. 
 
L'ancien président américain Barack Obama, ici lors du sommet de Copenhague sur la démocratie au Royal Danish Playhouse (Skuespilhuset), le 10 juin. 2022.

L'ancien président américain Barack Obama a accusé la Cour suprême d'avoir « attaqué les libertés fondamentales de millions d'Américaines », après la décision de l'institution de révoquer le droit à l'avortement. « Aujourd'hui, la Cour suprême a non seulement renversé près de 50 ans de précédent historique, elle laisse également au bon vouloir des politiciens et idéologues la décision la plus personnelle qui soit », a déclaré l'ancien président démocrate sur Twitter.

De son côté, la principale organisation de planning familial américaine a promis de continuer à « se battre ». « Vous ressentez sans doute beaucoup d'émotions – de la douleur, de la colère, de la confusion. C'est normal, nous sommes avec vous et nous n'arrêterons jamais de nous battre pour vous », a tweeté Planned Parenthood.

Devant la Cour Suprême, des manifestants pro-avortement (« pro-choix ») s’opposent à la décision historique qui vient d’être prise. L’arrêt Roe versus Wade, qui garantissait le droit à l’avortement constitutionnel depuis 1973, est annulé @LePoint pic.twitter.com/ZzvoqG0uoV

— Claire Meynial (@ClaireMeynial) June 24, 2022

À LIRE AUSSIPhébé – La liberté d'avorter, une chance pour les femmes de contrôler leur avenir

Un droit « jeté aux oubliettes de l'Histoire »

Pour sa part, l'ancien vice-président républicain Mike Pence a chaleureusement salué cette décision, qui donne la possibilité aux États de légiférer sur ce droit. Un droit « jeté aux oubliettes de l'Histoire », s'est [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles