Publicité

Un avion peut-il être frappé par la foudre ?

Le National Weather Service, l'agence météorologique du gouvernement des États-Unis, estime qu'un avion de ligne est frappé en plein vol par la foudre entre une et deux fois par an. Un pilote, lui, voit son appareil touché par la foudre toutes les 3 000 heures de vol en moyenne, soit à plusieurs d'années d'écart. Le risque est donc minime. Si les vidéos disponibles sur le net montrent des images spectaculaires d'avions frappés et traversés de plein fouet par un éclair, la plupart du temps les passagers présents dans l'appareil ne se rendent compte de rien. S'ils peuvent entendre le bruit du tonnerre et voir les éclairs à travers les hublots, ils risquent bien plus d'être secoués par les turbulences qui peuvent avoir lieu durant la traversée des orages que par la foudre elle-même frappant l'avion.

Bien qu'un avion puisse être foudroyé en plein vol, cela ne risque pas de le faire s'écraser. Les avions sont conçus pour être "résistants à la foudre" et tout est fait pour éviter une panne sévère : le matériel indispensable au bon fonctionnement de l'appareil existe en double exemplaire, les systèmes électroniques ont des protections renforcées et pilotes et équipage sont prêts à faire demi-tour pour éviter tout risque inutile. Des dégâts mineurs, comme des trous millimétriques, peuvent apparaître sur l'appareil. Néanmoins, celui-ci sera scrupuleusement examiné avant de pouvoir repartir en vol.

En théorie, un avion peut parfaitement décoller et atterrir en toute sécurité pendant un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la différence entre la physique et la chimie ?
Quels sont les éléments que l’acide corporel peut dissoudre ?
Inde : cet énorme cratère pourrait avoir été creusé par une météorite destructrice
Grâce à l'IA, la bière pourrait avoir meilleur goût
Astronomie : ce que l’on voit après la mort d'une étoile !