Publicité

"Si vous aviez été dans Fort Boyard, vous auriez perdu la clé" : Cyril Hanouna se moque d'une députée en pleine audition

Ce jeudi 14 mars, les députés de la Commission d’enquête sur l’attribution des chaînes de la TNT ont notamment tenu à revenir sur la vive altercation de Louis Boyard avec Cyril Hanouna. Ce dernier était bien évidemment présent et la députée Sarah Legrain membre de la France Insoumise a pris la parole. Celle-ci a notamment évoqué les pressions que pouvaient mettre Cyril Hanouna sur ses collègues.

"Il semble que vous avez beaucoup d’amitiés déçues (en plus de celle de Louis Boyard, ndlr), puisque Bertrand Chameroy aussi, vous avez dit de lui qu’il crachait dans la soupe, que vous n’en parlerez pas, mais que vous pourriez donner des éléments sur lui, qu’il flippait dans les couloirs avant de venir dans l’émission et puis récemment Aya Nakamura, ça ne vous a pas plus qu’elle vous critique, alors vous avez publié un tweet truqué à l’antenne et vous avez dit, "c’est moi qui l’ai lancée". Vous avez l’air de considérer que les gens qui passent par votre émission, tous, vous sont redevables et sont, sinon, sous le coup d’éventuelles représailles. Est-ce que ce sont des formes de clauses de non-dénigrement, mais qui serait implicites en réalité, mais qui n’auraient pas été signées, qui ferait que toutes les personnes qui passeraient chez vous seraient susceptibles d’être ensuite lynchées dans une émission qui est censée au départ, faire parler tout le monde et avec la liberté ?" a-t-elle demandé à l’animateur de C8.

À lire également

“J’ai été trahi par mon pote en direct” : Cyril Hanouna justifie son clash avec Louis Boyard devant la Commission d’enquête (VIDEO)

Le président de cette audience à savoir M. Quentin Bataillon a essayé de la couper pendant son discours. "Madame Legrain, je vais vous demander de conclure s’il vous plaît" lui a-t-il dit alors qu’elle s’apprêtait à clore son questionnement.

L’animateur de Touche Pas à Mon Poste a lancé une petite pique humoristique à Sara...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi