Publicité

Aveyron: ce que l'on sait sur l'agression d'un homme tué à l'arme blanche devant un supermarché

Un homme de 45 ans est mort et sa compagne blessée samedi 16 mars, après avoir été tous deux agressés à l'arme blanche devant un supermarché dans la commune d'Onet-le-Château, dans l'Aveyron. Un suspect a été interpellé.

• Une altercation à l'origine de l'agression

Samedi soir vers 19h15, un homme circule avec son véhicule de façon peu prudente sur le parking d'un supermarché de la chaîne Super U à Onet-le-Château, dans l'Aveyron, a appris BFMTV de sources policières. Agacé par ses embardées, un couple, sortant du magasin, fait une remarque au conducteur.

Le chauffeur s'arrête et sort de son véhicule, une arme blanche à la main. Il agresse l'homme et la femme et les blesse tous les deux.

• L'homme de 45 ans n'a pas survécu

L'homme, âgé de 45 ans, grièvement blessé par plusieurs coups à l'arme blanche reçus au niveau du thorax, est pris en charge par les secours. Malgré les soins prodigués, il ne survit pas à ses blessures. Il est déclaré mort samedi soir aux alentours de 20h35. La femme, blessée à l'abdomen, a été hospitalisée, mais elle est actuellement considérée comme hors de danger.

En plus du couple, leur fils, âgé de 13 ans, était présent au moment de l'agression. Il n'a pas été blessé, mais il est "choqué", selon des sources policières. La mère et le fils sont pris en charge par une cellule d'urgence psychologique.

• Un suspect de 23 ans connu de la justice

L'auteur présumé de cette agression a été interpellé et son arme a été saisie, a appris BFMTV de source policière.

L'individu en question est un homme de 23 ans de nationalité française, déjà défavorablement connu de la justice, selon nos informations. D'après les premiers éléments de l'enquête, il a été testé comme positif à l'alcool au moment des faits.

Selon le maire d'Onet-le-Château Jean-Philippe Kéroslian, la famille n'était pas originaire de la commune. Elle était uniquement de passage, de retour de vacances, dit-il à BFMTV.

• Le maire dénonce une "agression effroyable"

Le maire d'Onet-le-Château a déploré une "agression effroyable" et un "acte abject", ce dimanche 17 mars auprès de BFMTV.

Il précise que la mère a déjà été entendue par les policiers et que de nombreux témoins présents sur place ont été "frappés" psychologiquement par la violence de l'agression. Ils sont pris en charge par une cellule d'aide psychologique.

Le directeur général des magasins Système U Dominique Schelcher a adressé son "soutien" et ses "pensées" pour "les victimes de cette tragique agression" devant l'un de ses magasins, samedi soir sur son compte X (anciennement Twitter).

Article original publié sur BFMTV.com