Publicité

Aveugle, il se voit refuser par un chauffeur Uber à cause de son chien guide

Aveugle depuis l'âge de sept ans, Anthony est accompagné au quotidien de son chien guide. Mais ce lundi 6 mars, alors qu'il s'apprête à monter dans un Uber pour accompagner sa fille de quatre ans à l'école, l'entrepreneur, judoka paralympique par ailleurs, se voit violemment refuser l'accès au véhicule par le chauffeur VTC. La raison ? La présence de son chien. La loi prévoit pourtant que "l'accès aux transports (...) soit autorisé aux chiens guides ou d'assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité".