Publicité

Quel avenir pour les relations entre l’UE et les Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump ?

La large victoire de Donald Trump lors de la primaire républicaine dans l'Iowa inquiète l'Union européenne. Son éventuel retour à la Maison Blanche fait craindre une nouvelle guerre commerciale après quatre années de répit sous la présidence de Joe Biden.

À la tête des Etats-Unis, Donald Trump avait décidé d'imposer des taxes supplémentaires sur l'acier et l'aluminium produits en Europe.

"Nous ne dormons pas sur nos deux oreilles", reconnaît l’eurodéputée Tiziana Beghin (Mouvement 5 étoiles)."Il est vrai que le contexte a changé et a beaucoup changé par rapport aux années précédentes, même dans un contexte de guerre et d'instabilité mondiale" ce qui pourrait changer un peu le ton, selon la parlementaire italienne.

Elle souligne que même si les relations se sont apaisées sous la présidence de Joe Biden, sur certains dossiers "notamment en ce qui concerne l'acier et l'aluminium, nous n'avons pas vu un pays extrêmement collaboratif", juge Tiziana Beghin.

Le commerce n'est pas la seule source d'inquiétude pour l'Union. Les Etats-Unis sont le principal soutien de l'Ukraine depuis le début de la guerre. Mais les élus américains ne parviennent pas à trouver un compromis pour débloquer des fonds supplémentaires en faveur de Kyiv, malgré les appels répétés du président ukrainien. En cas de victoire de Donald Trump, les Etats-Unis pourraient alors devenir un allié moins fiable.

"Le plus grand défi avec monsieur Trump est qu'il est tellement imprévisible. Il a dit une chose sur l'Ukraine : qu'il soutiendrait l'Ukraine autant que nécessaire et, d'un autre côté, il remet en question tout soutien supplémentaire des États-Unis à l'Ukraine. Il est donc évident qu'il a des points de vue différents, et on ne sait jamais exactement ce qu'il pense", avertit l’eurodéputé David McAllister (PPE).

Toutefois, la course ne fait que commencer pour le milliardaire américain. Donald Trump devra l'emporter dans plusieurs Etats afin d'être désigné candidat et d'affronter dans les urnes le président sortant Joe Biden.