« Avatar 2 » et « Le Chat Potté 2 » ont un point commun en Chine

Photo
DreamWorks / Walt Disney Company

CINÉMA - En Chine, Les Na’avi et l’intrépide Chat Potté ont une dérogation spéciale. Normalement, les films étrangers ne peuvent rester à l’affiche que pendant 30 jours dans le pays. Mais Avatar : La voie de L’eau, film de James Cameron qui ne cesse de battre des records, ainsi que Le Chat Potté 2 : la dernière quête pourront rester dans les salles obscures chinoises pendant plus de temps.

Un porte-parole des studios Disney a confirmé au magazine Variety qu’Avatar 2 restera 30 jours de plus au cinéma. Un autre porte-parole, cette fois-ci du côté de DreamWorks a aussi confirmé que la suite du Chat Potté pourra rester au cinéma. En revanche, aucune information sur le nombre de jour accordé au film d’animation.

Une décision inhabituelle ?

Si les deux films américains profitent de 30 jours de plus à l’affiche, la situation s’avère aussi avantageuse pour les productions que pour les salles de cinémas chinoises. En fait, si les films restent disponibles 30 jours de plus, les datent coïncident avec le week-end du Nouvel an chinois (le 22 janvier). Selon Variety, c’est l’un des week-ends les plus rentables pour le box-office.

Habituellement les cinémas ont l’habitude de privilégier les productions chinoises pendant cette période. On privilégie aussi des films qui se révèlent bénéfiques pour des investisseurs des coproducteurs chinois.

Avatar 2 est tel un succès cinématographique que le retirer de l’affiche peut être dangereux, il est en haut du classement du box-office en Chine. Selon Franceinfo, des manifestants contre la politique « zéro covid » avaient scandé : « fini les contrôles, davantage de liberté pour les films », entre autres slogans en rappot avec le cinéma alors que la Chine est connue pour censurer certains films.

Enfin, il faut souligner que cette dérogation pourrait aussi avoir un rapport avec le Covid-19. À la fin de l’année 2022, le nombre de cas a explosé. Ainsi, cet acte peut être vu comme une « main tendue » à une partie de la population chinoise qui n’a pas pu pour l’instant se déplacer au cinéma pour voir ces films.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi