Publicité

Avant France-Angleterre, les cinq issues pour la fin de Tournoi des 6 Nations du XV de France

Six semaines après sa débacle contre l’Irlande à Marseille, le XV de France termine son Tournoi des 6 Nations ce samedi à Lyon contre l’Angleterre.
Ramsey Cardy / Sportsfile via Getty Images Six semaines après sa débacle contre l’Irlande à Marseille, le XV de France termine son Tournoi des 6 Nations ce samedi à Lyon contre l’Angleterre.

RUGBY - En sport, tout peut arriver. Souvent utilisé par les footballeurs ou les rugbymen avant un match, cette phrase relève avant tout du poncif. Elle a pourtant un fond de vérité, particulièrement ce samedi 16 mars pour le XV de France. Avant les trois derniers matches de la cinquième journée du Tournoi des 6 Nations, les joueurs de Fabien Galthié n’ont qu’une certitude : ils ne seront pas derniers de la compétition.

Rugby à 7 : Antoine Dupont et l’équipe de France remportent le tournoi de Los Angeles

Mais avant d’affronter l’Angleterre à 21 heures à Lyon, ils peuvent encore finir de la première à la cinquième place. Alors certes, une victoire finale serait miraculeuse (et la deuxième de l’ère Galthié après le Grand Chelem de 2022) mais voici tout de même le scénario qui y conduirait. On vous présente aussi les autres cas de figure.

L’Irlande en pôle pour la victoire

Quand ils entreront sur la pelouse du Groupama Stadium, les Bleus ne joueront peut-être plus pour la victoire finale. Car celle-ci dépend surtout du résultat d’Irlande-Ecosse qui se dispute à 17h45. Pour que la France gagne le Tournoi, elle doit bien sûr battre l’Angleterre avec le bonus (en marquant au moins quatre essais) mais aussi espérer que l’Écosse batte l’Irlande sans qu’aucune des deux équipes en prenne de bonus. Il faut aussi que la France rattrape son retard au point average (76 points d’écart avant les rencontres). Les Irlandais sont assurés de la victoire s’ils prennent un point de bonus. L’Angleterre peut également l’emporter si elle bat la France avec le bonus et que l’Irlande perd.

Objectif deuxième place pour les Bleus

Une victoire face à l’Angleterre et la deuxième place s’offrirait presque à coup sûr aux Bleus. Pour que les joueurs de Fabien Galthié ne rééditent pas leur performance de 2023 (et de 2020 et 2021) il faudrait que l’Écosse fasse mieux en Irlande soit avec un bonus de plus.

Une victoire et la troisième place est sécurisée

Jamais depuis que Fabien Galthié n’entraîne l’équipe de France celle-ci n’a fini au-delà de la deuxième place. Autant dire qu’il s’agirait d’une contre-performance. Mais elle est envisageable même en cas de victoire contre l’Angleterre (si l’Écosse fait mieux contre l’Irlande). En cas de nul ou de défaite contre les Anglais, la troisième place est également possible à condition que l’Écosse fasse moins bien que la France.

Quatrième avant la dernière journée

Au coup d’envoi de la dernière journée, et après sa défaite face à l’Irlande et son nul à Lille contre l’Italie, la France est quatrième. Une position qui restera la sienne (et qui serait son plus mauvais classement depuis 2019) si elle perd ou fait nul contre l’Angleterre et que l’Écosse fait au moins aussi bien qu’elle en Irlande.

Le scenario catastrophe

La France peut toujours rééditer sa pire performance depuis 2016. Comme cette année-là, la cinquième place est envisageable. Après la victoire sans bonus de l’Italie au Pays de Galles (qui permet aux Italiens d’obtenir le meilleur résultat de leur historie) il faudrait pour cela que la France perde de plus de 30 points contre l’Angleterre.

Dans tous les cas de figure, la dernière place obtenue seulement une fois dans l’histoire du tournoi des 6 Nations (en 2013) est exclue. C’est le Pays de Galles qui termine dernier ; et avec cinq défaites en autant de rencontres le XV du Poireau remporte l’humiliante cuillère de bois.

À voir également sur Le HuffPost :

Romain Ntamack et sa compagne Lisa Lopez vont être parents pour la première fois

JO de Paris 2024 : Voici comment seront choisis les porte-drapeaux français pour les Jeux olympiques