Publicité

"Ils avaient déjà tout" : Yann Barthès grille et affiche CNews après un discours d'Eric Zemmour

Yann Barthès dévisage CNews après un discours de Zemmour - CNews/TMC
Yann Barthès dévisage CNews après un discours de Zemmour - CNews/TMC

Lors de son "Morning Glory" du mardi 12 mars 2024, Yann Barthès est revenu sur le meeting de Reconquête pour les élections européennes. L'animateur de Quotidien a démontré que CNews savait, à l'avance, le contenu du discours d'Eric Zemmour.

Quelques jours après avoir démonté une polémique montée de toutes pièces par CNews autour de l'affiche des Jeux olympiques de Paris 2024, Yann Barthès s'est une nouvelle fois payé la chaîne d'information en continu du groupe Canal+ dans Quotidien le mardi 12 mars.

L'animateur vedette de TMC, qui a été surpris par le nouveau look d'Olivier Véran, a tenu à revenir sur le meeting du parti Reconquête pour les élections européennes, qui a été retransmis par CNews le dimanche 10 mars. Il s'est particulièrement intéressé à certains passages du discours d'Eric Zemmour.

Yann Barthès épingle CNews dans Quotidien

Yann Barthès a été halluciné par la rapidité avec laquelle les équipes du canal 16 de la TNT ont réussi à mettre en bandeau ce qu'Eric Zemmour venait de prononcer. "Ils mettaient donc des bandeaux avec des citations de Zemmour entre guillemets après qu'ils les aient prononcées", a-t-il précisé avant de se lancer dans une série d'exemples.

Le présentateur, qui a ridiculisé Pascal Praud, a indiqué avoir "tiqué" quand la phrase d'Eric Zemmour, "L'Europe est une seule et même civilisation", s'est retrouvée seulement quelques secondes plus tard à l'antenne de CNews. "On s'est dit : 'Tiens, soit ils ont des champions du monde de tapage de bandeau, soit...' Autre exemple ! 'Je vous le dis comme je le dis aux LR : on vous aime'. Est-ce qu'on peut revoir la vitesse à laquelle ils ont...

Lire la suite


À lire aussi

"Couvre-toi, tu n'es encore qu'une enfant..." : Joy Hallyday (encore) harcelée à cause d'une photo jugée "vulgaire"
Cyril Hanouna auditionné à l'Assemblée : il justifie son violent clash avec Louis Boyard et se fait recadrer
Pour sauver le pire film du cinéma, un producteur voulait que ses acteurs couchent ensemble, l'anecdote part en puissant clash