Aux Philippines, du riz en échange de déchets plastiques

Veronica Dolorico a passé sa journée à récolter des déchets dans son quartier, sur la route ou chez ses voisins. Cette mère de quatre enfants vit à Bayanan, dans la banlieue de Manille.

Depuis quelque temps, elle participe à un programme mis en place par le gouvernement philippin, pour lutter contre la pollution plastique et la pauvreté . A chaque fois qu'un participant récolte 2kg de déchets, il reçoit en échange 1kg de riz.

" J'ai récolté 14 kilos de déchets, donc j'ai reçu 7 kilos de riz , raconte Veronica Dolorico. C'est une grande aide pour nous, car nous consommons 1kg de riz par jour. "

Une fois collectés, les déchets sont envoyés dans des centres de tri. Lancé au mois de juin, le programme est un succès. Selon le maire de Bayanan, plus de 210 kilos de déchets ont été récoltés en août .

Véritable fléau

Alors que de nombreuses personnes vivent sous le seuil de pauvreté dans la commune, l'initiative attire toujours plus de monde.

" C'est important de donner quelque chose aux gens en échange de leur dur labeur , estime Andor San Pedro, le maire de Bayanan. C'est comme ça que notre objectif de nettoyer le village de Bayaban sera atteint. C'est un bon système, car s'il n'y avait pas cette incitation, beaucoup de gens ne nettoieraient pas. "

Les déchets plastiques sont un véritable fléau aux Philippines. L’archipel est le troisième pays au monde à rejeter le plus de déchets plastiques en mer. Du fait du monopole de certaines grandes entreprises, il n'existe souvent pas d'alternative à ce matériau. Le pays manque également d'infrastructure de collecte et de tri des déchets.

Avec son programme, le gouvernement philippin espère populariser la pratique du tri dans le pays.