Publicité

Autriche: la télévision publique présente ses excuses après avoir cuisiné un poisson en voie d'extinction

En Autriche, la télévision publique ORF a dû présenter ses excuses après l'indignation toujours vivace vendredi de pêcheurs, qui l'ont vue frire en pleine émission culinaire une espèce locale de poisson protégée dans un parc national.

Alertée par des spectateurs au fait de la législation, elle a reconnu en direct quelques jours plus tard l'erreur, qui provenait du restaurateur invité pour animer le programme, très suivi localement.

Une plainte contre X déposée

"Je suis terriblement embêté par ce qui est arrivé", a expliqué vendredi à l'AFP ce chef d'un restaurant de la région de Basse-Autriche, qui avait "demandé à un ami de lui procurer du poisson" à la dernière minute afin de préparer sa recette devant les caméras la semaine dernière.

Il est au fourneau d'un établissement huppé juste en aval de Vienne, la capitale. Sa superbe terrasse panoramique donne sur le majestueux Danube, en plein parc national, dans un environnement humide fragile.

Son fournisseur pensait que l'espèce en question, le gardon galant, protégée toute l'année depuis 2002 en raison de sa vulnérabilité à la hausse des températures de l'eau douce, était apte au prélèvement. La raison de la méprise? Son nom serait très similaire à celui d'une autre espèce, bien moins menacée. "Il a mal au ventre à cause de cette histoire qui l'empêche de dormir", affirme son ami restaurateur.

Peu satisfaite des explications, l'association des pêcheurs de la région a "déposé plainte contre X en début de semaine" pour s'assurer qu'il n'y a pas là pratique courante, a déclaré vendredi à l'AFP son responsable, Gregor Gravogel.

Article original publié sur BFMTV.com