Publicité

Autoroute : attention à cette nouvelle arnaque à la dépanneuse

Rien n’arrête les escrocs. Une nouvelle preuve nous est donnée par Luc Le Baron, dépanneur et vice-président de la branche dépannage du syndicat professionnel Mobilians, qui a témoigné d’une nouvelle arnaque au micro de Sud Radio, rapporte Numerama, le 28 mars. Cette fois-ci, les malfrats utilisent les applications consacrées aux automobilistes, comme Waze, pour trouver leurs futures victimes. Ils guettent les véhicules qui se signalent en panne sur ces plateformes pour se rendre sur les lieux, et ce, avant les entreprises qui sont officiellement mandatées. Le problème ? Les dépanneurs peu scrupuleux en profitent pour facturer à des prix exorbitants à ces automobilistes en détresse.

Pour bien comprendre comment opèrent, dans le détail, les arnaqueurs, prenons l’exemple d’un automobiliste qui se retrouve à l’arrêt sur le bas-côté. Dès lors, ce dernier va contacter le service assistance de son assurance ou marcher jusqu’à une borne s’il se trouve sur l’autoroute. Une fois l’appel passé, une dépanneuse va être dépêchée sur les lieux. Mais il n’est pas rare que le véhicule et ses occupants ne soient plus là lorsqu’elle arrive sur site. En effet, une entreprise aura agi à la hâte pour se rendre sur les lieux avant elle.

À première vue, le conducteur est surtout content d’être rapidement pris en charge. Il va vite déchanter au moment d’aller chercher son véhicule. Là, on lui présente la facture. Pour autant, l’automobile n’est pas toujours réparée. Pire encore, certains escrocs n’hésitent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Xiaomi SU7 : le champion de la tech lance sa toute première voiture électrique
Location auto : rouler avec une voiture qui a échappé à la casse, ça vous dit ?
Verbalisé sur une route limitée à 80 km/h, il est flashé à 216 km/h dix minutes plus tard
Hyundai : investissement colossal sur la voiture électrique en Corée du Sud
Réparation automobile : êtes-vous prêts à acheter des pièces détachées d’occasion ?