Publicité

Autoroute A69 : pourquoi un rapporteur de l’Onu est attendu sur le chantier ce jeudi

Michel Forst sera à Saïx ce jeudi 22 février pour rencontrer les activistes qui luttent contre le projet d’autoroute A69. Il va regarder les conditions du maintien de l’ordre.

ENVIRONNEMENT - Après Greta Thunberg, Michel Forst fait son arrivée à Saïx. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur les défenseurs de l’environnement sera présent sur le chantier de l’autoroute A69, reliant Toulouse à Castres dans le Tarn, ce jeudi 22 février, selon France 3 Occitanie. 

Autoroute A69 Toulouse - Castres : « Non, il n’existe pas une très large majorité d’élus locaux favorables au projet »

Il compte « observer la situation sur place et de recueillir des informations complémentaires », après avoir reçu des alertes concernant « les méthodes de maintien de l’ordre et d’évacuation des défenseurs de l’environnement occupant pacifiquement le site ».

Cette visite intervient au moment où les forces de l’ordre tentent de déloger les occupants de la Zone à défendre (Zad) de la Crem’Arbre. Les « écureuils », ces militants accrochés aux arbres en hauteur donnent du fil à retordre aux autorités, malgré l’arrivée d’une unité spécialisée, la cellule nationale d’appui à la mobilité (CNAMO).

Dans le même temps, plusieurs arbres ont été élagués. Les militants anti-A69 pointent ce danger, aussi bien pour l’environnement, que pour leurs vies perchées. Le collectif La Voie Est Libre évoque un harcèlement psychologique effectué jour et nuit par les forces de l’ordre, alors que les militants sont encerclés depuis lundi, sans ravitaillement et sans eau, et subissent des lancés de grenades.

Rencontre avec les activistes, mais aussi avec le préfet

Dans un tel contexte, Michel Forst prévoit d’abord de rencontrer les défenseurs de l’environnement, puis les observateurs de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH). Il a également pris rendez-vous avec le préfet du Tarn, Michel Vilbois, favorable au projet. Michel Forst avait justement interpellé ce dernier avec un tweet, le 16 février dernier : « Les alertes sur les méthodes de maintien de l’ordre actuellement employées contre les militants pacifiques sur le chantier A69 sont alarmantes. Il est indispensable d’apaiser la situation sur place pour que la démocratie environnementale s’exerce ».

En tant que Rapporteur Spécial sur les Défenseurs de l’Environnement, Michel Forst a pour mission de veiller « à ce que les personnes qui exercent leurs droits (...) ne soient en aucune façon pénalisées, persécutées ou soumises à des mesures vexatoires en raison de leur action », selon les Nations Unies. Plus encore, il peut « prendre des mesures pour protéger toute personne faisant face à une pénalisation, persécution, ou mesure vexatoire ».

À voir également sur Le HuffPost :

Autoroute A69 : un week-end de tensions à Saïx entre les forces de l’ordre et les militants, encerclés

Autoroute A69 : les écologistes annoncent une commission d’enquête

VIDÉO - Greta Thunberg défile à Bordeaux contre des forages pétroliers en Gironde