AUTOPSIES DE STARS. Michel Berger, ce dernier geste tendre envers France Gall qui lui a coûté la vie

Ses morceaux sont cultes, ses paroles sont connues de tous les Français et il est derrière certaines des chansons les plus appréciées de la musique française. 30 ans après sa mort, qui a eu lieu le 2 août 1992, Michel Berger reste une icône musicale, un artiste accompli dont le talent aurait pu continuer de s'épanouir et toucher tous ceux qui l'entouraient s'il n'y avait pas eu cet après-midi tragique à Ramatuelle.

Comment Michel Berger est-il mort ?

Ce jour fatidique du 2 août , Michel Berger se trouve avec sa femme, France Gall, dans le sud de la France dans le Var, dans sa propriété de Ramatuelle. Il vient de faire une partie de tennis sur un terrain ensoleillé contre Marie-François Holtz, la compagne du journaliste Gérard Holtz. Une fois la partie terminée, le chanteur compositeur retourne au frais et à l'ombre dans sa maison, où il sera foudroyé par un infarctus qui prive à tout jamais France Gall de son mari, et ses enfants Pauline et Raphaël de leur père. Il avait seulement 44 ans. Lorsque les pompiers et les secours, rapidement appelés, sont arrivés sur place, Michel Berger était déjà mort et aucune technique de réanimation ou de massage cardiaque n'aurait pu le ramener à la vie. Selon Purepeople, c'est à ce moment-là que les secours diront à France Gall la phrase terrible que tout le monde redoute d'entendre : "On est désolé, on ne peut plus rien faire".

Pourquoi sa mort aurait-elle pu être évitée ?

Les circonstances tragiques de (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Kobe Bryant : masochisme et "clochards", ces anecdotes plus folles les unes que les autres sur la star
Obsèques de Johnny Hallyday : très cash, Claude Lelouch voulait "voir les faux-culs qui seraient là"
Adam Driver, la star de Star Wars méconnaissable avec des cheveux gris et les traits tirés
Lou Pernaut, ce moment malaisant où Emmanuel Macron l'a conseillée pour un problème intime
Serge Lama sans filtre sur son état de santé, "C'est devenu insupportable aujourd'hui"